in ,

Impôts : les 6 choses à effectuer avant le 31 décembre

impots-les-6-choses-a-effectuer-avant-le-31-decembre

Il faut préparer dès maintenant vos impôts pour l’année prochaine. Alors, que faut-il faire pour réduire le fardeau fiscal concernant l’impôt sur le revenu et l’impôt foncier ?

La revalorisation du barème progressif de l’impôt sur le revenu

Le taux progressif de l’impôt sur le revenu est révisé annuellement en fonction de l’inflation. Les rendements 2023 liés aux revenus 2022 vont être augmentés de 5,2 %. Ainsi, si vos revenus n’ont pas augmenté, vous devrez payer moins d’impôts que l’année précédente.

Cependant, votre pouvoir d’achat n’augmentera pas nécessairement. Effectivement, cette réévaluation vise davantage à compenser les effets de l’inflation. Donc, logiquement, vous pouvez faire moins avec vos gains budgétaires qu’il y a un an.

Impôts : attention à la tricherie, volontaire ou non

Pendant une crise, les examens fiscaux sont plus fréquents, pour une bonne raison. En fait, l’État doit à tout prix maintenir les pertes économiques aussi basses que possible. D’ailleurs, c’est relativement efficace. Comme le rapporte Le Figaro, en 2021, le gouvernement aurait reçu plus de 10 milliards d’euros après des contrôles fiscaux.

Assurez-vous d’avoir rempli correctement vos déclarations de revenus et de propriété. Avec le « droit à l’oubli » fiscal en vigueur, vous pouvez rectifier votre déclaration en ligne entre septembre et mi-décembre. Notez que les pénalités pour dépôt tardif sont de 10 %, contre 40 % pour non-conformité volontaire. Il est ainsi encore possible de réduire votre note fiscale jusqu’à fin décembre !

Voici 6 choses à prendre en compte

D’abord, si vous réalisez des dons à certains organismes, cela vous permettra de réduire l’impôt sur le revenu (IR) et l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ces remises varient de 75% à 66%, selon le type d’activité de l’organisation. Ensuite, si vous investissez dans certaines structures telles que les entreprises de presse, les fonds communs d’investissement pour l’innovation ou les fonds d’investissement locaux, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’IR de 18% à 50%. De même, investir dans une PME vous fera profiter d’une réduction d’IR de 18% à 25% grâce à la remise dite « Madelin ». Toutefois, cela ne s’applique qu’aux PME constituées dans l’UE, en Norvège, en Islande ou au Liechtenstein. Ce, depuis moins de 7 ans.

Aussi, effectuez une simulation pour voir quel type de déduction pour frais professionnels est le plus avantageux. En outre, les paiements effectués au PER d’un particulier sont déductibles du revenu imposable de l’année en question.

Enfin, si votre enfant majeur n’est pas salarié, vous pourrez lui verser une pension alimentaire ! Elle sera déduite de vos taxes. S’il habite avec vous, vous bénéficierez d’une remise forfaitaire de 3 592 €. Cela s’applique également aux pensions alimentaires pour vos aînés dans le besoin.