in

Impôt local : suis-je encore obligé de m’acquitter de la taxe d’habitation du studio que je loue pour ma fille ?

Impôt local : suis-je encore obligé de macquitter de la taxe dhabitation du studio que je loue pour ma fille ?
© Adobestock

Impôt local : suis-je encore obligé de m’acquitter de la taxe d’habitation du studio que je loue pour ma fille ? Le magazine Notre Temps répond à votre question.

« Pour 80 % des foyers fiscaux, elle a été supprimée en 2020, après avoir été allégée de 30 % en 2018 puis de 65 % en 2019. Pour les 20 % restants, l’allègement a été de 30 % en 2021. Il sera de 65 % en 2022. En 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale« , comme précisé sur le site du Service Public. Un lecteur du magazine Notre temps a demandé à savoir s’il doit payer ou non cet impôt local : suis-je encore obligé de m’acquitter de la taxe d’habitation du studio que je loue pour ma fille ?

« Je loue un petit appartement pour ma fille et j’aimerais savoir si ou ou non je dois payer la taxe d’habitation pour ce bien immobilier » ?

« Cet impôt local rappelons-le, dépend de votre logement, de sa localisation et de votre situation personnelle (revenus, composition du foyer…) au 1er janvier« , peut-on aussi y lire.

La question ici est de savoir si le principal intéressé devra oui ou non régler son impôt local. « Je loue un petit appartement pour ma fille et j’aimerais savoir si ou ou non je dois payer la taxe d’habitation pour ce bien immobilier » ?

Nos confrères du magazine de lui répondre que « Non » à condition que « votre fille habite dans une résidence universitaire gérée par le Crous ».

Voici les possibilités au cas par cas.

« Dans les autres cas, est-il précisé, tout dépend de sa situation fiscale« . Notre Temps d’en détailler plus.

« Si elle est rattachée à votre foyer fiscal pour votre impôt sur le revenu, votre RFR sera retenu pour savoir si la taxe d’habitation est due pour son studio », leur expliquait-il.

« Si elle fait sa propre déclaration de revenus, la taxe d’habitation ne sera pas due si son RFR ne dépasse pas les plafonds indiqués« , est-il rajouté.