Immobilier : ces grandes nouveautés qui attendent propriétaires et locataires en 2023

Immobilier : ces grandes nouveautés qui attendent propriétaires et locataires en 2023
Immobilier : ces grandes nouveautés qui attendent propriétaires et locataires en 2023 ! -© iStock

Quoi de neuf dans le secteur de l’immobilier cette année ? L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous décrypte.

publicité

Immobilier : voici ces grandes nouveautés qui attendent propriétaires et locataires en 2023. Comment cela impactera sur les revenus de chacun ?

Bouclier loyer maintenu jusqu’en juin 2023

Le « bouclier loyer » sera maintenu jusqu’en juin prochain. Il a pour objectif de protéger les locataires d’appartements ou de maisons de hausses trop importantes.

publicité

La nouvelle est moins réjouissante pour les propriétaires-bailleurs concernés. La hausse maximale est plafonnée à 3,5 %.

Passoires thermiques : interdiction de mise en location

Au 1er janvier 2023, les logements les plus gourmands en énergie avec une consommation dépassant les 450 kWh par m² et par an, ont été interdits de location.

publicité

Selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique, ce sont 140 000 biens immobiliers qui seraient concernés. La seule manière d’y échapper est de rénover leur logement pour le rendre moins vorace en énergie.

Loi Pinel : un avantage fiscal qui décroît

Rappelons que la loi Pinel permet d’investir dans de l’immobilier locatif tout en réduisant le montant de son impôt sur le revenu.

publicité

Avant 2023, « elle permettait d’obtenir une baisse d’impôt de 12, 18 ou 21 % du montant de l’acquisition, dans la limite de 300 000€, pour des durées d’engagement de mise en location de 6, 9 ou 12 ans ».

A compter de ce début d’année, les foyers qui souhaitent investir en Pinel peuvent espérer sur une réduction d’impôt plus faible allant de 10,5, 15 et 17,5 %, pour des durées d’engagement respectives de 6, 9 ou 12 ans.

Au 1er janvier 2024, la réduction d’impôt passera à 9, 12 et 14 %, sur les durées précitées.

Une hausse d’au moins 7,1 % de la taxe foncière.

Avec la suppression de la taxe d’habitation, plusieurs collectivités territoriales répercutent leur baisse de ressources par une augmentation de la taxe foncière. La mairie de Grenoble prévoit une hausse comprise entre 15 et 25 % sur 2023.

Cet impôt local devrait augmenter d’au moins 7,1 % sur cette même période, ce taux ayant été retenu pour l’augmentation de la valeur locative cadastrale, servant de référence au calcul de la taxe foncière.

Fin de la taxe d’habitation sur les résidences principales.

2023 signe la disparition totale de la taxe d’habitation pour tous les foyers qui sont propriétaires-occupants ou locataires de leur résidence principale, peu importe leur niveau de revenus.

Les 3,5 millions de résidences secondaires restent quant à eux, toujours soumises à cette taxe.

Voilà en gros les grandes nouveautés qui attendent les propriétaires et locataires cette année 2023 au sujet de l’immobilier.

publicité