Il refuse de verser la pension alimentaire de son enfant, et se voit priver de stade de foot

Il refuse de verser la pension alimentaire de son enfant, et se voit priver de stade de foot
Il refuse de verser la pension alimentaire de son enfant, et se voit priver de stade de foot !-© iStock

Ce père de famille refuse de verser la pension alimentaire de ses enfants, et se voit priver de stade de foot ! On vous raconte toute l’histoire dans les lignes qui suivent…

« Délit d’abandon de famille » !

En France, ne pas verser une pension alimentaire peut être considéré comme une violation de la loi.

Les bénéficiaires ont la possibilité de poursuivre les débiteurs négligents devant les tribunaux, qui peuvent les contraindre à rembourser leurs dettes. Cette situation peut être qualifiée de « délit d’abandon de famille« .

Il refuse de verser la pension alimentaire de son enfant, et se voit priver de stade de foot !

En revanche, en Argentine, la situation prend une tournure plus surprenante.

C’est notamment le cas d’un père de famille qui s’est vu interdire la pratique de son hobby après avoir manqué à plusieurs reprises le versement de la pension alimentaire mensuelle de son enfant de 12 ans.

Cette décision a été rendue par le tribunal dans le cadre de la procédure de divorce avec sa femme.

La mère s’est tournée vers la justice argentine pour obtenir le paiement de la pension alimentaire. Face à un juge apparemment intransigeant, le père a été condamné de manière peu conventionnelle.

Le juge, Andrea Mariel Brunetti, l’a condamné à payer l’intégralité de la pension alimentaire due à l’enfant, une somme déjà conséquente en raison de la longue période de non-paiement.

En effet, tout comme la majorité des Argentins, il se révèle être un fervent supporter de football.

Afin de dissuader toute récidive, le juge lui a formellement interdit l’accès au stade de football local, Newell’s Old Boys de Rosario. Son nom a été consigné dans le registre des personnes bannies de l’enceinte.

Cette sanction sera maintenue tant que cet homme n’aura pas réglé l’ensemble de sa dette envers son fils. Pour le juge, le non-paiement de la pension viole le droit de l’enfant à un niveau de vie « adéquat« .