in ,

Huile des boîtes de thon : découvrez pourquoi il ne faut pas la jeter

Huile des boîtes de thon : découvrez pourquoi il ne faut pas la jeter
© Oh My Mag

Huile des boîtes de thon, découvrez pourquoi il ne faut pas la jeter ! La raison va vous surprendre ! On vous explique tout !

Si comme nous, vous vous empressez également à vous débarrasser de ces huiles, il faut savoir que ce n’est pas la meilleure chose à faire. Huile des boîtes de thon : découvrez pourquoi il ne faut pas la jeter !

Pourquoi jeter l’huile des boîtes de thons est-il une grosse erreur ?

Si cette habitude semble anodine, ça reste dans le fond une grosse erreur parce que ce type d’huile n’est tout simplement pas recyclable. Elle est donc nocive pour l’environnement. Mais ce n’est pas la seule raison.

Le saviez-vous que cette huile est comestible et riche en nutriments ? Eh bien, oui. La rédaction d’Il est encore temps vous en dit plus.

Il faut savoir que cette huile est excellente pour rehausser vos plats. Elle confère un goût unique à vos diverses préparations.

Pour les préparations crues, vous pouvez les mettre dans des vinaigrettes ou encore la mayonnaise. Quant aux préparations cuites, elle peut être utilisée dans votre sauce pour pizzas, pâtes, riz, ragoûts, et bien d’autres.

Que contient l’huile des boîtes de conserves ?

Vous ne le savez peut-être pas mais l’huile des boîtes de thon constitue également comme indiqué plus haut, une source de nutriments surprenante.

Elle renferme les mêmes nutriments que ceux retrouvés dans le thon lui-même. Elle contient le fameux Oméga-3, tant prisé. Liposolubles, ces derniers ont tendance à migrer du poisson vers l’huile, condition qui leur est beaucoup plus favorable.

10g d’huile de conserve de poisson apporte 10 % de la dose journalière recommandée pour les acides gras à longue chaîne DHA, communément appelés les « bons gras ».

On y retrouve aussi de la vitamine D, présente en grande quantité dans les poissons gras, également liposoluble.

10g d’huile fournit en moyenne 5 % de l’apport recommandé en vitamine D pour un individu adulte. Voilà pourquoi il ne faut plus jeter l’huile des boîtes de thon car cela revient à jeter une quantité importante de vitamine D et d’acides gras Oméga-3.

Cette quantité dépend effectivement de la qualité de l’huile contenue dans les conserves. Habituellement, l’huile de tournesol et l’huile raffinée sont les plus utilisées. Peu importe le type d’huile de conservation, il peut être consommé sans problème.