in

Hausse des prix des consultations : combien coûtera votre prochain rendez-vous médical?

Hausse des prix des consultations : combien coûtera votre prochain rendez-vous médical?
Hausse des prix des consultations : combien coûtera votre prochain rendez-vous médical?-© Shutterstock

Le règlement arbitral de la convention médicale est en attente de validation par le ministre de la Santé, François Braun, pour mettre fin à l’impasse actuelle entre les médecins, les patients et la Sécurité sociale. Les nouveaux tarifs des consultations des médecins seront fixés courant avril, selon Franck Devulder, le président de la CSMF.

Avec la hausse imminente des prix des consultations : voici combien coûtera votre prochain rendez-vous médical ? Le point avec l’équipe rédactionnelle d‘Il Est Encore Temps.

Hausse des prix des consultations : combien coûtera votre prochain rendez-vous médical?

Il ne reste que quelques jours avant que les tarifs des consultations des médecins généralistes et spécialistes ne soient révélés.

Selon plusieurs syndicats, le règlement arbitral qui encadrera l’exercice des médecins sera remis « très bientôt » au ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun.

Il pourrait même être remis dès le 16 avril, comme l’a laissé entendre l’ex-urgentiste selon Franck Devulder, le président de la Confédération des syndicats médicaux français.

Deux visions opposées…

Le contenu reste secret, mais le CET est fortement remis en question, suite à l’opposition de deux visions. Force est de constater que les médecins et le gouvernement ont des visions contradictoires.

Annick Morel doit bientôt prendre des décisions cruciales après avoir consulté tous les acteurs impliqués au sujet du contrat d’engagement territorial.

Pour rappel, le gouvernement souhaite un engagement accru des médecins pour améliorer l’accès aux soins, tandis que les médecins demandent une réduction des tâches administratives et une revalorisation de leurs consultations.

Le contrat d’engagement territorial divise les syndicats et la Sécurité sociale, qui s’opposent sur la tarification différenciée des consultations médicales en fonction de l’engagement des médecins pour améliorer l’accès aux soins.

Cette mesure controversée permettrait aux médecins signataires de facturer plus cher les consultations, suscitant des désaccords et mécontentements qui pourraient faire échouer l’initiative.

“Le gouvernement, ayant abandonné le CET au plan législatif, n’envisage probablement plus de le pousser à l’avenir”, avance pour sa part Jean-Christophe Nogrette.