in

Gaz et électricité : comment savoir si vous êtes concerné par la hausse des prix de 15 % début 2023 ?

Gaz et électricité : comment savoir si vous êtes concerné par la hausse des prix de 15 % début 2023 ?
© PEXELS

Gaz et électricité : comment savoir si vous êtes concerné par la hausse des prix de 15 % début 2023 ? Le point sur la question.

Élisabeth Borne a annoncé durant une récente conférence de presse consacrée à la crise énergétique, la révision du « bouclier tarifaire ». Bloqués depuis plusieurs mois, les tarifs régulés par le gouvernement vont bientôt grimper. Toutefois beaucoup moins que les prix sur les marchés comme précisé dans les colonnes de OuestFrance. Gaz et électricité : comment savoir si vous êtes concerné par la hausse des prix de 15 % début 2023 ?

Gaz et électricité : Que faut-il savoir sur la hausse des prix de 15% prévue ce début 2023 ?

À quoi devrait-on s’attendre ? « À une hausse de 15 % du tarif réglementé de vente (TRV) du gaz en janvier 2023. Puis, de 15 % pour le TRV d’électricité en février 2023″.

Cela représente en tout « une hausse moyenne des factures de l’ordre de 25 € par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz« , ​résume la Première ministre.

« Et de l’ordre de 20 € pour les foyers qui se chauffent à l’électricité« , détaille la cheffe du gouvernement. ​

« Cette hausse de 15 % est bien inférieure à celle des cours de l’énergie, qui ont explosé depuis la guerre en Ukraine. Sans le bouclier tarifaire, souligne Élisabeth Borne, la hausse aurait été de 200 € par mois pour le gaz et de 180 € par mois pour l’électricité ».

Cela coûte au gouvernement une enveloppe de six milliards d’euros en 2022 et onze milliards pour la prolongation du bouclier l’an prochain. Élisabeth Borne n’a pas indiqué si cette hausse de 15 % en janvier 2023 serait la seule l’an prochain.

« Le tarif réglementé de l’électricité a augmenté de 4 % en février 2022, alors qu’il aurait dû progresser de 35 % », ​nous apprend la CRE.

« En février 2023, il augmentera seulement de 15 %. Et restera bloqué à ce niveau pendant un an, moyennant un coût pour l’État de 5 milliards« , ​révèle le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

A quand le versement du nouveau chèque énergie ?

Un nouveau chèque énergie va être versé d’ici fin 2022, ​complète Élisabeth Borne. 12 millions de foyers les plus modestes vont pouvoir bénéficier de ce coup de pouce de l’exécutif.

Son montant s’élèvera entre 100 à 200 euros, selon le Revenu. ​

Selon les propos de la Première ministre, une mère seule, au Smic, avec deux enfants touchera un chèque énergie de 200 €. Un couple de travailleurs avec un revenu cumulé de 3 000 € net par mois, avec deux enfants, bénéficiera quant à eux, de 100 €.