in ,

Gad Elmaleh revient sur ces erreurs commises avec son fils Raphaël

Gad Elmaleh revient sur ces erreurs commises avec son fils Raphaël
© Instagram

Gad Elmaleh revient sur ces erreurs commises avec son fils Raphaël, né de ses amours passés avec l’héritière monégasque.

Gad Elmaleh revient le 4 septembre dernier sur ces erreurs commises avec son fils Raphaël dans le podcast “À voix nue”. Le célèbre humoriste n’a pas manqué d’évoquer ses profonds regrets.

Gad Elmaleh : ce sacrifice qu’il regrette profondément aujourd’hui avec son fils Raphaël.

Il n’est jamais facile de concilier vie professionnelle et vie de famille. Et ce n’est pas Gad Elmaleh qui dira le contraire, lui qui en a fait les frais avec son propre fils, Raphäel, âgé aujourd’hui de 9 ans, le second après Noé, son aîné né de sa relation avec l’actrice Anne Brochet.

En 2016, alors que le petit n’était âgé que d’à peine 3 ans, Gad Elmaleh a été amené à faire des choix délicats. Au sommet de sa carrière en France, il décide de partir à l’aventure. Il s’est dit qu’il allait saisir sa chance Outre-Atlantique.

Un défi qui n’a pas été sans sacrifices puisqu’à cause de cette décision, il a dû se résoudre à passer moins de temps avec ses enfants.

Cette période où il a été éloigné de son fils l’a finalement épuisé. Sans compter qu’il en tire certains regrets.

« C’est long trois ans avec des allers-retours en avion. Avec le décalage horaire, le petit, il te voit, tu es un zombie, tu ne peux même pas jouer avec lui, racontait-il avant de rajouter : tu t’endors pendant que tu lui parles… » !

« Je ne le voyais pas grandir » !

Gad Elmaleh était à l’époque célibataire. Pour rappel, son union avec Charlotte Casiraghi a pris fin en 2015, aux 2 ans du petit.

Profitant de ce célibat, l’humoriste a cherché à se concentrer sur sa carrière, mettant parfois son enfant de côté. « ll y a des fois où j’ai senti que je n’étais pas au top. Il y a des fois où j’aurais pu annuler un truc », admettait-il.

Voilà qui l’a finalement poussé à revenir au pays. « Une des raisons pour lesquelles je suis rentré des États-Unis c’est que, le petit, je ne le voyais pas grandir », confessait-il dans le podcast.