in

Fraude à la carte bancaire : comment contester un paiement suspect ?

Fraude à la carte bancaire : comment contester un paiement suspect ?
Fraude à la carte bancaire : comment contester un paiement suspect ? -© iStock

Ces dernières années, les tentatives de fraude bancaire se sont multipliées. Elles peuvent coûter très cher à leurs victimes. Il est important de bien connaître la conduite à tenir dans ces cas-là. La rédaction d’Il Est Encore Temps vous explique tout ! 

Si vous pensez être victime d’une fraude à la carte bancaire, découvrez comment contester un paiement suspect ? Décryptage.

Comment contester une fraude à la carte bancaire si ça vous arrive ?

Si vous remarquez un débit suspect sur votre compte alors que vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire, informez-en immédiatement votre banque ou le serveur interbancaire au 0 892 705 705, disponible 24h/24, 7 jours sur 7 pour mettre votre carte en opposition.

Une fois l’opposition sur votre carte effectuée, contactez votre banque pour être remboursé.

Dans ce cas, il vous faut signaler la fraude à votre établissement bancaire au plus tard 13 mois après la date de débit; Ou dans un délai de 70 jours si l’établissement du bénéficiaire du paiement est en dehors de l’Europe.

Il arrive que votre banque refuse de vous rembourser l’intégralité de la somme.

Selon l’article 133-18 du Code monétaire et financier, sachez qu’elle doit vous rembourser immédiatement la somme débitée et les éventuels agios et frais d’incidents que l’opération a pu générer, au plus tard à la fin du 1er jour ouvrable suivant votre signalement.

Que dit la loi à ce propos ?

La banque doit effectivement vous recréditez le montant de la transaction contestée. Sinon, « elle est redevable d’un taux d’intérêt légal majoré de 5 points, puis de 10 points au-delà de 7 jours et de 15 points après 30 jours », indique Le Figaro.

Comme indiqué sur le site economie.gouv.fr, « aucune assurance spécifique n’est nécessaire pour bénéficier de cette disposition légale ».

En cas de vol ou de perte de votre carte bancaire, vous devrez prendre en charge une partie des pertes, à hauteur de 50 € maximum, à moins que l’opération a été réalisée sans votre code secret ou si c’est la banque qui a fait égarer votre carte en l’envoyant par exemple, à une mauvaise adresse.

Il est recommandé de déclarer la fraude auprès de la police ou de la gendarmerie. Vous pouvez aussi faire un signalement en ligne via le téléservice Perceval, ou déposer plainte dans un commissariat.

Si besoin est, vous pouvez saisir le médiateur de votre banque (coordonnées sur les relevés de compte) ou celui de la Fédération bancaire française (lemediateur.fbf.fr) si votre établissement bancaire rechigne à vous rembourser.