in

Françoise Hardy : Cette grosse fortune que va toucher son fils Thomas Dutronc

Françoise Hardy : Cette grosse fortune que va toucher son fils Thomas Dutronc
© SIPA

« Proche de la fin », elle prépare déjà tout dont son testament. Françoise Hardy, cette grosse fortune que va toucher son fils Thomas Dutronc !

Récemment interviewée, la chanteuse émérite a évoqué son testament dont elle a pris soin de régler chaque détail près, pour ne pas que son fils, né de sa relation avec Jacques Dutronc, ait des mauvaises surprises. Françoise Hardy : Cette grosse fortune que va toucher son fils Thomas Dutronc.

« J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés » !

On sait tous que le cordon ombilical n’a jamais été coupé entre Françoise Hardy et Thomas Dutronc. Ils partagent entre eux, un lien indéfectible. D’ailleurs, tout le monde se demande si le musicien ( car oui, il a suivi les traces de ses deux parents stars, NDLR) pourrait parvenir à vivre sans sa maman.

Mère poule, même à l’aube de ses 78 ans, Françoise Hardy priorise toujours son fils unique, qui est d’ailleurs son principal légataire. Dans ce sens, elle a récemment appris, avoir contacté son notaire pour régler les derniers détails de son testament.

« Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années », avait-elle révélé. « J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront », poursuit l‘interprète de Tous les garçons et les filles.

La descente aux enfers de Françoise Hardy.

« Je suis obligée de vivre au présent. Penser que je vais devoir quitter tôt ou tard les êtres que j’aime le plus au monde, imaginer leur peine, cela me fait pleurer. J’évite autant que possible », révélait celle qui a un cancer du pharynx.

Rappelons qu’elle avait été diagnostiquée d’un cancer du système lymphatique en 2004. Mais ce n’est pas tout. Elle avait été 11 ans plus tard, plongé dans un coma artificiel.

Aux prises avec les effets secondaires redoutables de ses séances de radiothérapies ainsi que des chimiothérapies, elle s’en sort pas mal. En tout cas, c’est qu’a tout récemment assuré Thomas Dutronc auprès de JDD.