in

France 3 interrompt Catherine Matausch en direct, Laurent Delahousse impose sa volonté à France 2 pour diffuser son discours en intégralité

France 3 interrompt Catherine Matausch en direct, Laurent Delahousse impose sa volonté à France 2 pour diffuser son discours en intégralité
France 3 interrompt Catherine Matausch en direct, Laurent Delahousse impose sa volonté à France 2 pour diffuser son discours en intégralité !-© France 2/ France 3

France 3 interrompt Catherine Matausch en direct, Laurent Delahousse impose sa volonté à France 2 pour diffuser son discours en intégralité. L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous raconte tout dans les lignes qui suivent…

« Sur le coup, je ne l’ai pas su, on me l’a dit après » !

Catherine Matausch raccroche après 40 ans de carrière. Ce dimanche dernier, la journaliste présentait son ultime 19/20 sur l’antenne de France 3. A peine, elle débutait son discours d’adieu à la télé, elle a été aussitôt coupée par la publicité.

« Ce sont des erreurs, les accidents font partie de la vie. Une fois que c’est fait, c’est fait, on passe à autre chose. », Réagissait-elle auprès de la rédaction de Télé-Loisirs.

Celle qui a souffert plusieurs mois d’un cancer du poumon d’en dire davantage. « Sur le coup, je ne l’ai pas su, on me l’a dit après ».

France 3 interrompt Catherine Matausch en direct, Laurent Delahousse impose sa volonté à France 2 pour diffuser son discours en intégralité

« C’est le directeur de l’information, Alexandre Kara qui m’en a parlé et qui a tout de suite eu l’idée de diffuser la partie manquante sur France 2, chez Laurent Delahousse qui est mon voisin de palier à la télé ! On a une glace qui nous sépare et souvent on se faisait des petits coucous ».

Touché par les mots émouvants du compagnon d’Alice Taglioni, celle-ci de poursuivre : « C’est quelqu’un que j’apprécie, sa sensibilité me touche. Ce qu’il a dit m’a aussi beaucoup émue. Il m’a offert un joli bouquet, il a été très élégant ».

« Être confraternel, ajoutait Catherine Matausch. C’est tellement important, on a besoin dans cette société où les gens se détestent de plus en plus, d’être solidaires, fraternels, bienveillants, ça rapproche. Finalement, j’étais ravie que la partie manquante soit lancée par lui, je trouvais que c’était un joli signe. »

« Ce journal était bien sûr dédié à ma consœur, Catherine Matausch qui présentait ce soir son dernier 19/20 sur France 3« , avait en effet lancé Laurent Delahousse. « Je salue ta passion et ton professionnalisme, et je t’embrasse très fort. Et on te souhaite en tout cas le meilleur« .