in

Fonction publique : bientôt le retour à une « formule d’indexation des salaires » ?

Fonction publique : bientôt le retour à une formule dindexation des salaires?
Fonction publique : bientôt le retour à une "formule d'indexation des salaires" ? -© Adobestock

L’inflation qui n’épargne plus actuellement aucun secteur (alimentation, énergie, eau, …) grignote le revenu disponible de bien des ménages. Les salaires n’évoluent malheureusement pas aussi vite que la hausse de prix.

Plusieurs syndicats proposent dès lors d’augmenter les salaires en réponse à la hausse des prix. Doit-on prochainement s’attendre au retour à une « formule d’indexation des salaires » pour la fonction publique ? La rédaction d‘Il Est Encore Temps fait le point pour vous.

Voici pourquoi indexer les salaires sur l’inflation n’est pas une aussi bonne idée !

« L’inflation actuelle provient en grande partie de la hausse des prix de l’énergie ainsi que des matières premières alimentaires, touchant de plein fouet les plus modestes et les plus démunis », regrette l’économiste Jézabel Couppey-Soubeyran, maîtresse de conférences à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne.

Ce faisant, n’oublions pas que le fait d’indexer les salaires à l’inflation peut finir par alimenter une spirale « prix-salaires », comme d’ores et déjà alerté par les chefs d’entreprise et certains économistes.

« Les revalorisations salariales favorisant un renchérissement des coûts de production, donc des tarifs d’achat des biens et services, provoquent à son tour des hausses de rémunération supplémentaires« , explique clairement nos confrères du Monde.

Sens du Service public plaide pour le retour à une « formule d’indexation des salaires » pour les agents de la Fonction Publique !

Sens du Service public plaide aujourd’hui pour une indexation des salaires sur « la base d’un indicateur partagé entre les employeurs publics et les partenaires sociaux«  mais pas complètement liée à l’inflation.

Le retour à une « formule d’indexation des salaires » des fonctionnaires apporterait davantage, selon ce groupe composé de hauts fonctionnaires issus des trois branches de la fonction publique, de visibilité tout en favorisant l’attractivité de la fonction publique.

Toutefois, précise Johan Theuret, un des co-fondateurs de l’organisation, « il faudrait au moins se référer au coût de la vie » dans l’élaboration de cet indicateur.

Dans une note publiée ce mardi, Sens du Service public rappelle que « le gel presque systématique du point d’indice entre 2010 et 2022 a grandement contribué à la maîtrise des dépenses publiques au prix d’une « perte de pouvoir d’achat » des agents ».

Ce n’est pas tout ! « Il s’est également accompagné de « mécanismes de rémunération complexes » et peu lisibles », est-il indiqué. « Une multiplication des mesures sectorielles ou dispositifs spécifiques », a été constatée par le groupe d’experts.

Des négociations sur les salaires dans la fonction publique seront ouvertes au début de l’année 2023, souligne le site bfmtv.com comme indiqué en octobre par le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini.