in

Florian (Les 12 coups de midi) évoque ses souvenirs d’enfance avec son grand frère

Florian (Les 12 coups de midi) évoque ses souvenirs denfance avec son grand frère
Florian (Les 12 coups de midi) évoque ses souvenirs d'enfance avec son grand frère !-© TF1

Après le passage de Nicolas, heureux vainqueur de La « super » Étoile mystérieuse 2023 tant convoitée d’une valeur de 91 568 euros de cadeaux, c’est à son frère Florian d’emboîter ses traces en découvrant, lui aussi, une Étoile mystérieuse.

Interviewé pour l’occasion par le magazine Télé-Loisirs, Florian, l’actuel Maître des 12 coups de midi évoque ses souvenirs d’enfance avec son frère Nicolas.

« Je n’ai pas vraiment grandi avec lui » !

À ce moment précis, faisait-il allusion au moment où il a décroché cette première Etoile, j’ai commencé à ressentir beaucoup de choses. Je suis envahi par le bonheur. Je suis heureux, le stress s’évacue », Confiait le jeune homme de 23 ans auprès de Télé-Loisirs.

Florian en a profité pour parler de la relation qu’il a eue avec son grand frère Nicolas durant son enfance.

« Je n’ai pas vraiment grandi avec lui, indiquait le poulain de Jean-Luc Reichmann. Quand j’avais encore 5 ans, mes deux frères ont quitté la maison« , Se rappelle-t-il.

Ils n’étaient en effet pas de la même génération. Rappelons que Florian est de 13 ans le cadet de l’ancien Maître de midi.

Force est de constater que le divertissement culte mené d’une main de maître par le compagnon de Nathalie Lecoultre raconte encore une très belle histoire !

C’est d’ailleurs la première fois de l’histoire des 12 Coups de midi que le jeu accueille deux frères.

Florian (Les 12 coups de midi) évoque ses souvenirs d’enfance avec son frère.

« Il m’a inculqué beaucoup des choses, relate Florian. Il me faisait apprendre les capitales et les drapeaux sur un dictionnaire et il me montrait des cartes. », se souvint-il. La culture générale semble être une véritable affaire de famille chez les Drusiani.

« J’ai toujours gardé ce rapport à la géographie« , explique-t-il. C’est certainement de là qu’il tient son envie de devenir professeur d’histoire-géo. D’ailleurs, il est bien calé sur ce sujet.

« J’ai envie de dire que ce n’est que du savoir encyclopédique, dit-il mais en réalité, Ce n’est que du par cœur que j’ai développé avec mon père et Nicolas. »

Il tente de faire de même avec sa petite amie. « J’essaie de reproduire ce qu’on a fait avec moi en lui faisant des petits jeux où il faut trouver les capitales ou des choses du genre« , conclut Florian.