in

Florent Pagny prend une décision radicale sur son terrain en Patagonie, sa fille Ael y est pour quelque chose

Florent Pagny prend une décision radicale sur son terrain en Patagonie, sa fille Ael y est pour quelque chose
Florent Pagny prend une décision radicale sur son terrain en Patagonie, sa fille Ael y est pour quelque chose !-© Bestimage

Florent Pagny prend une décision radicale sur son terrain en Patagonie, sa fille Ael y est pour quelque chose. On vous raconte tout dans les lignes qui suivent…

Florent Pagny prend une décision radicale sur son terrain en Patagonie, sa fille Aël y est pour quelque chose !

Très engagée pour la cause animale, Aël a choisi de devenir végétarienne. Une manière pour la jeune femme, de lutter contre la souffrance animale ainsi que le réchauffement climatique.

Incarnant ses convictions, la jeune femme a réussi à convaincre son célèbre papa de l’importance de ce choix en l’encourageant à renoncer également à la consommation de viande.

Interviewé par nos confrères de la Libération, l’ancien coach de The Voice s’est expliqué sur la raison pour laquelle il a cédé à cette demande de sa fille. « Je ne fais pas ça pour lui faire plaisir mais parce qu’elle a raison », révélait-il le 13 juin 2023.

« Tout ça a une incidence sur la nature et je tente de corriger le tir à mon échelle« , ajoute le chanteur qui a décidé de se séparer de son troupeau de vaches qui résidait en Patagonie, en Argentine, où il partage sa vie avec son épouse Azucena.

« Mes gamins voyagent en business et je leur rappelle que ce n’était pas comme ça avant » !

Profitant de cet entretien avec La Libération, Florent Pagny a eu quelques mots sur l’éducation de ses deux enfants, Inca et Aël. Très proches de la nature, le couple a transmis de belles valeurs à leurs progénitures. Ils ont mis un point d’honneur à leur inculquer la simplicité.

Venant lui-même d’une famille modeste, Florent Pagny leur a toujours rappelé combien ils étaient privilégiés. Il voulait assurémment qu’ils puissent garder les pieds sur terre.

« Il faut que ça serve à quelque chose. Mes gamins voyagent en business et je leur rappelle que ce n’était pas comme ça avant« , indiquait-il dans Libération.

« Je ne suis pas un enfant de bourgeois. Mes parents sont toujours là, ils peuvent en témoigner. Il ne faut pas se cacher, ne pas se la péter non plus et se croire arrivé ».