in ,

Florent Pagny condamné : déstabilisé, il s’exprime avec émotion pour ses fans

Florent Pagny condamné : déstabilisé, il s’exprime avec émotion pour ses fans. On vous rapporte tout dans nos prochaines lignes.

Florent Pagny condamné : déstabilisé, il s’exprime avec émotion pour ses fans.

« Maintenant, je sors du tunnel ».

Quelques jours avant la finale de The Voice, qu’il a remporté pour la cinquième fois cette saison avec la victoire de Nour, Florent Pagny avait accordé une interview auprès du magazine Gala :

« Maintenant, dit-il, je sors du tunnel. J’ai quelques réponses qui me permettent de mieux évaluer la situation et ça ravive en moi certaines choses que j’ai un peu perdu, arrivé à mon âge (…) »

« Ce cancer m’a réveillé en quelque sorte, et il a redéfini le sens de mes priorités. Dès que mon protocole sera terminé, je passerai très rapidement à autre chose! », poursuivait le « recordman des victoires de The Voice« .

Florent Pagny d’ensuite évoquer les moments difficiles de sa chimiothérapie :

« Oui, j’ai connu cette période où tu n’as envie de rien, tu n’as pas la pêche, tu as le cœur au bord des lèvres, mais ça passe. J’ai passé la chimio pure, celle qui castagne : mal de cœur pendant douze jours, ça ne rigole plus ! Tu sais, le mal de mer que tu gardes alors que tu es sur la terre ferme depuis une semaine », racontait l’artiste de 60 ans.

« J’assume ma tête même si je mettrais des lunettes (lors des primes de The Voice) à cause de la chute de mes cils qui me donne vraiment un air malade, mais le reste, je gère », continue Florent Pagny.

« Ça m’a étonné, surpris et même déstabilisé » !

Pour autant, le papa d‘Inca et d’Aël se veut rassurant sur son état de santé. « Il ne me reste plus qu’une chimio, je peux vous dire que je vais très bien », confiait-il dans sa vidéo Instagram du 10 mai dernier.

« J’ai été très bien accompagné par ma moitié, mes enfants, et puis il y a eu ces milliers de messages, de témoignages d’amour, de soutien et de bonnes ondes », révélait l’interprète de Savoir Aimer. 

Face à tant de retours bienveillants, il est très touché voire « déstabilisé » . « Ça m’a étonné, surpris et même déstabilisé, moi qui aime toujours contrôler les situations » , révèle-t-il à Gala.