Florent Pagny au plus mal, ses confidences bouleversantes sur sa maladie

Florent Pagny au plus mal, ses confidences bouleversantes sur sa maladie
Florent Pagny au plus mal, ses confidences bouleversantes sur sa maladie !-© ABACA

Florent Pagny est encore très loin de la rémission, le chanteur se confie à nouveau sur son cancer du poumon. « La maladie me rend triste parce qu’elle me rattrape », confesse l’interprète de Savoir Aimer.

publicité

« J’aurais préféré être là à rigoler, à balancer des vannes et vous dire “Tout va bien, c’est nickel, rien n’est revenu !” Mais ce n’est pas le cas, révèle l’artiste de 61 ans dans l’émission « Sept à Huit » ». Florent Pagny de nouveau au plus mal, ses confidences bouleversantes sur sa maladie.

« Ce n’est pas le scénario qu’on espérait(…) Il a vrillé un peu » !

« C’est ch****(…). Ce n’est pas le scénario qu’on espérait, poursuivait-il son triste récit. Il a vrillé un peu… » , commençait par expliquer le papa d’Inca et d’Aël.

publicité

Avant d’indiquer qu’« Il y a effectivement un ganglion qui a fixé. » En d’autres termes, cela sous-entend « qu’il y a des risques de métastases« . Mais rapporte Florent Pagny, « Ce n’est peut-être aussi qu’une infection ».

Afin de se fixer réellement sur l’évolution de sa maladie, l’ancien coach de The Voice apprenait qu’il allait à Paris pour effectuer « une biopsie« . Il ne baisse pas les bras mais ne cache pas vivre une période très compliquée.

publicité

Florent Pagny au plus mal : ses confidences bouleversantes sur sa maladie

Le mari dAzucena a compris qu’il n’est pas maître de sa vie. « , dit-il, ce n’est plus moi qui décide du chemin à vivre. J’ai un truc qui arrive et me rappelle à l’ordre. La maladie me rend triste parce qu’elle me rattrape », livre-t-il le vrai fond de sa pensée.

Il ne manque pas de regretter la situation, notamment parce que les choses auraient pu selon lui se passer autrement s’il ne s’était pas montré quelque peu négligeant par rapport à son traitement. « C’est un peu ma faute« , confie-t-il.

publicité

« J’ai trop profité de tout ça. Ces cinq derniers mois, peut-être que si j’avais été en France et que j’avais suivi le programme prévu, il n’y aurait pas ce ganglion. ».

« Le fait de ne pas avoir pris mon traitement d’immunothérapie, c’est un truc de gamin. Je me suis dit ‘ça va passer’, et peut-être que ça ne passera pas », concluait-il. Des confidences qui ne laissent pas insensibles.

L’entretien ayant eu lieu il y a plus d’un mois, on ne connaît pas vraiment son état de santé actuel. Il ne manquera certainement pas de donner de ses nouvelles aux fans.

publicité

17 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *