in

Fin du malus : « ma complémentaire a été réduite de 10%, l’Agirc-Arrco va-t-elle me rembourser ? »

Fin du malus : ma complémentaire a été réduite de 10%, lAgirc-Arrco va-t-elle me rembourser ?
Fin du malus : « ma complémentaire a été réduite de 10%, l’Agirc-Arrco va-t-elle me rembourser ? »-© Adobestock

Avec la suppression du malus, ceux qui ont pris leur retraite après la réforme pourront-ils obtenir un remboursement de ce qui leur a été prélevé par l’Agirc-Arrco ? On vous aide à y voir plus clair dans les prochaines lignes de cet article.

Fin du malus : « ma complémentaire a été réduite de 10%, l’Agirc-Arrco va-t-elle me rembourser ? »

C’est désormais officiel, le malus de l’Agirc-Arrco prend fin, comme décidé par les partenaires sociaux, gestionnaires du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco, dans la nuit du 4 au 5 octobre.

Ce dispositif rappelons-le, réduisait de 10% et pendant 3 ans la pension des salariés qui prenaient leur retraite dès qu’ils remplissaient les conditions requises.

En raison de la réforme des retraites qui allongera la durée de travail des salariés de deux ans et du régime désormais en bonne santé financière, plus aucun malus ne sera appliqué à partir du 1er décembre prochain pour les nouveaux retraités.

Aurai-je alors droit à un remboursement pour les 10 % de ma retraite Agirc-Arrco que j’ai perdus ? La réponse est malheureusement non.

La réforme des retraites est certes en vigueur depuis le 1er septembre 2023, l’Agirc-Arrco ne suit pas un calendrier similaire étant donné que le régime de retraite complémentaire des salariés n’est pas géré par l’État.

L’accord sera signé le 11 octobre prochain.

Le 5 octobre dernier, les partenaires sociaux, c’est-à-dire les syndicats de salariés et les organisations patronales, ont conclu une nouvelle négociation sur les règles des pensions complémentaires des salariés, applicables jusqu’en 2026.

Ces négociations ont abouti à un accord qui tient compte des « conséquences de la réforme des retraites ».

Ce « coefficient de solidarité » de 10% ne cessera en effet d’être appliqué que sur la pension versée en avril 2024, abonde Notre Temps.

L’accord doit être officiellement signé le 11 octobre au plus tard. « ll n’y aura donc ni effet rétroactif, ni remboursement des malus perçus », explique à son tour, Capital.