in

Fin des timbres rouges : peut-on encore les utiliser en 2023 s’il nous en reste toujours ?

Fin des timbres rouges : peut-on encore les utiliser en 2023 sil nous en reste toujours ?
Fin des timbres rouges : peut-on encore les utiliser en 2023 s'il nous en reste toujours ? - © AFP

Ce 1er janvier 2023 a marqué la disparition des célèbres timbres rouges de La Poste destinés à l’envoi des lettres prioritaires qui se faisait en une journée seulement. On bascule désormais à sa version dématérialisée baptisée « e-Lettre rouge ». 

Peut-on encore continuer à les utiliser en 2023 si on en a toujours en réserve chez soi malgré que La Poste a cessé la vente des timbres rouges ? La rédaction d‘Il Est Encore Temps vous donne la réponse dans ses prochaines lignes.

Pourquoi La Poste a-t-elle décidée de passer à un service numérique ?

La première motivation de cet arrêt des timbres version papier est écologique. Trois liaisons aériennes et 300 autres par la route sont effectuées chaque jour pour assurer l’arrivée des courriers prioritaires.

« Le passage à un courrier distribué moins rapidement permettra comme on peut lire dans les colonnes des Echos, de limiter le nombre de liaisons« . Ceci contribuera à réduire de 25 % d’ici 2030 le bilan carbone de l’activité postale du groupe, soit 60.000 tonnes de CO2 économisées par an.

Si on possède toujours des timbres rouges, peut-on encore les utiliser en 2023 ?

En effet, il reste toujours possible d’envoyer vos courriers avec vos timbres rouges. Si votre timbre est à validité faciale, il faudra de ce fait, compléter sa valeur pour qu’elle atteigne les nouveaux tarifs de la Lettre verte.

Depuis le 1er janvier 2023, compter dorénavant 1,16 € pour l’envoi d’une Lettre verte de 20 g. Elle passe à 1,66 € avec suivi.

Sinon, vous avez le choix d’y ajouter « d’autres timbres à valeur faciale que vous avez en votre possession, ou en achetant une vignette d’affranchissement dans nos bureaux de poste »indique La Poste.

Si ces timbres rouges restent valables, il est toutefois important de savoir que le temps d’acheminement a changé.

Depuis janvier 2023, « les courriers munis d’un timbre rouge ne sont plus distribués dans un délai indicatif d’un jour mais de trois jours ». Il en va de soi pour les timbres verts, les timbres de collection ainsi que des vignettes d’affranchissement.

« Si par contre, votre timbre est à validité permanente, c’est-à-dire sans aucune valeur indiquée dessus : vous pouvez l’utiliser tel quel », est-il expliqué sur le site de La Poste.

Vous n’aurez à vous acquitter d’aucun supplément : il suffit de glisser votre enveloppe dans une boîte aux lettres jaunes et le tour est joué.

Pour votre information, sachez que l’ensemble des tarifs postaux lettres et timbres 2023 est disponible depuis le site de La Poste.