in

Familles nombreuses, la vie en XXL : Les Gayats dévoilent leurs vrais salaires après la polémique des 20 000€ par mois

Familles nombreuses la vie en XXL : Les Gayats dévoilent leurs vrais salaires après la polémique des 20 000€ par mois
© Femme Actuelle

Familles nombreuses, la vie en XXL : Les Gayats dévoilent leurs vrais salaires après la polémique des 20 000€ par mois. Voici les détails !

Depuis que les internautes ont eu vent des soi-disant 20000 euros perçus par mois par Les Gayats, les candidats de Familles nombreuses, la vie en XXL dévoilent leurs vrais salaires.

Olivia Gayat vend la mèche : « 15-20 000 euros par mois » !

La polémique remonte depuis les révélations CHOCS d’Olivia Gayat à Jeremstar. Son père avait déjà confié auprès de Télé-Loisirs, s’être engagé dans une nouvelle entreprise depuis juillet 2020.

« Oui, nous sommes des influenceurs. Olivia cartonne même plus que nous tous sur Instagram. Tous les majeurs de la famille ont un contrat et de temps en temps. On vend des produits par le biais de l’agence qui nous représente. » , indique Olivier Gayat.

Olivia Gayat d’ensuite donner plus de détails à ce sujet, notamment de leur très confortable rémunération. « Ça va dépendre du nombre de posts qu’on a par mois, donc ça varie selon les mois », dévoilait-elle.

« Mais si on peut donner une fourchette, ça va aller de minimum 5 000 euros à 15-20 000 euros par mois », lâchait-elle avant de rajouter : « juste en placements de produits ». Des propos qui ont choqué plus d’un.

« Les gens n’ont retenu que ce montant et ils nous ont allumés ». 

Ayant eu conscience des conséquences engendrées par cette révélation de leur fille, Olivier et Soukdavone Gayat ont pris la parole pour mettre les choses au clair. « Les gens comprennent aussi uniquement ce qu’ils veulent… » , déclare la mère de famille dans Télé-Loisirs, ce 15 septembre dernier.

« C’était un truc qu’on avait dit car on avait bien travaillé un mois dans l’année, avouait-elle. Donc on s’est fait cette somme, admettait encore Soukdavone. Mais sinon, soulignait-elle. On ne se fait jamais 20 000 euros par mois. Auquel cas j’arrêterais de travailler ! », complète Olivier Gayat.

. « Puis, il ne faut pas oublier qu’on a des charges. Une fois qu’on les enlève, on divise la somme avec 9 autres personnes », cherchaient-ils à apaiser les ardeurs des certains internautes qui prennent cette histoire à cœur.

« Cela nous fait un petit salaire chacun. En fait, ces propos ont été mal interprétés. Les gens n’ont retenu que ce montant et ils nous ont allumés ».