in

Faites attention à cette campagne massive de SMS frauduleux réclamant le paiement d’une contravention

Faites attention à cette campagne massive de SMS frauduleux réclamant le paiement dune contravention
Faites attention à cette campagne massive de SMS frauduleux réclamant le paiement d’une contravention !-© Pinterest

Vous avez reçu un message qui vous demande de régler le paiement d’une amende suite à une infraction routière ? Le message en question vous incite-t-il à suivre un lien qui vous amène sur un site trompeur d’apparence officielle où il vous est demandé d’entrer vos informations personnelles et vos coordonnées de carte bancaire ? Si oui, vous êtes fort probablement face à une tentative de phishing.

Gare à cette campagne massive de SMS frauduleux réclamant le paiement d’une contravention. Il s’agit d’une arnaque.

Faites attention à cette campagne massive de SMS frauduleux réclamant le paiement d’une contravention

Depuis ce début d’année, Cybermalveillance.gouv.fr a constaté une recrudescence de faux mail et de faux SMS de toutes sortes usurpant l’identité de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) et/ou du service de paiement en ligne des amendes Amendes.gouv.fr qui va dans ce sens.

Voici quelques exemples de messages frauduleux que vous pouvez recevoir :

« INFO ANTAI : Vous avez une contravention à payer. Afin d’éviter toute pénalité veuillez la régler via… »

« AMENDE GOUV : Nos agents ont trouvés une contravention rattachée à votre dossier. Veuillez consulter les détails de la contravention via… »

« INFO ANTAI : Vous avez un retard paiement de 35,00€. Dossier référence 3001785. Consulter mon dossier via… »

« Après avoir demandé de premières informations personnelles vous concernant comme expliqué plus haut dans cet article, une nouvelle page indiquera à la victime qu’une contravention a bien été identifiée dans son « dossier » son motif et son montant et les prétendues « peines » en cas de non-paiement », explique le site cybermalveillance.gouv.fr.

Vous serez par la suite, invité à fournir vos coordonnées de carte bancaire pour le paiement de la contravention. A savoir le numéro de carte, sa date de validité ainsi que le code à 3 chiffres figurant à son dos, c’est-à-dire le « cryptogramme ».

L’escroc derrière cette arnaque récupérera ensuite vos données personnelles pour les utiliser directement ou les revendre à d’autres cybercriminels qui en feront usage à leur tour, en vue des actions malveillantes.

En communiquant vos données de carte bancaire, vous vous exposez par ailleurs, à des achats ou des paiements frauduleux réalisés par les malfaiteurs qui les ont dérobées ou encore par d’autres cybercriminels qui les auront achetées.

Il n’existe qu’un seul site Internet officiel pour le paiement des amendes et c’est : www.amendes.gouv.fr.

Voici ce que vous devez faire…

Si vous recevez ce genre de message, n’y répondez surtout pas. Mieux signalez cette escroquerie sur la plateforme dédiée du ministère de l’Intérieur (Pharos) : Internet-signalement.gouv.fr.

Si par malheur, vous vous êtes fait avoir, faites opposition immédiatement. Conservez le message d’hameçonnage reçu.

Déposez plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie ou par écrit au procureur de la République du tribunal judiciaire.

Demandez à votre banque le remboursement d’éventuelles opérations frauduleuses après avoir fait part des opérations frauduleuses réalisées avec votre carte bancaire auprès de la plateforme Perceval du ministère de l’Intérieur.