in

Excès de vitesse : cette astuce géniale des conducteurs malins pour éviter les amendes

Excès de vitesse : cette astuce géniale des conducteurs malins pour éviter les amendes
Excès de vitesse : cette astuce géniale des conducteurs malins pour éviter les amendes ! -© iStock

Depuis 2000, le contrôle de la vitesse des automobilistes a pris un tournant avec l’apparition des radars jumelles ainsi que l’installation des radars fixes. 

Pour éviter les amendes contre les excès de vitesse, voici cette astuce géniale des conducteurs malins qui marchent à tous les coups ! L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous fait le point dans les prochaines lignes.

Les excès de vitesse représentent plus des 3/4 des infractions routières. Cette infraction est sanctionnée par un retrait de points ainsi que par une amende dont le montant varie selon la gravité de l’excès de vitesse.

Excès de vitesse : cette astuce géniale des conducteurs malins pour éviter les amendes

Sur la contravention apparaissent en effet deux chiffres dont la vitesse « constatée » 99 km/h et la vitesse « retenue » avec une marge d’erreur de 5km/h, soit donc, de 94 km/h.

En dessous de 100km/h, une marge d’erreur de 5 km est déduite de la vitesse enregistrée, explique le site securité-routière.gouv.fr. Au-dessus de 100km/h, une marge de 5% est prise en considération à l’avantage de l’automobiliste.

Délai pour contester un PV

Lorsque la contravention vous est parvenue en mains propres, il est toujours possible de la contester selon le délai déjà prédéfini.

Vous disposez de 45 jours suite à la réception de l’avis de contravention pour contester l’infraction. Dès que vous aurez payé, les points seront décomptés. Au-delà de ces délais, vous n’avez plus aucun recours possible.

Pour contester votre amende, vous devez rédiger un courrier dans lequel vous expliquez le motif de votre contestation et l’envoyer auprès de l’Officier du Ministère Public dont l’adresse figure sur le procès-verbal.

Voici la meilleure façon pour éviter les amendes pour excès de vitesse.

Il est recommandé de bien respecter les limitations de vitesse, qu’elles soient justifiées ou pas, et ce, que la police ou la gendarmerie soit oui ou non, à proximité.