in ,

Épargner : combien mettre de côté par mois selon son gain ?

epargner-combien-mettre-de-cote-par-mois-selon-son-gain

Il semble facile de dire que vous devriez épargner de l’argent tous les mois, mais ce n’est pas toujours aussi simple. En effet, il y a des mois où l’agitation de la vie ne vous permet pas de mettre de côté pour économiser. De plus, il n’est pas facile de lâcher prise lorsque les revenus ne sont pas très élevés. Cependant, les experts s’accordent à dire qu’il faut mettre de côté, mais en fonction de vos revenus. Nous allons tout vous expliquer ici.

Il est nécessaire d’épargner chaque mois

Bien que cela puisse paraître intimidant, l’épargne est une réelle nécessité de nos jours. En effet, même si les revenus mensuels ne sont pas très élevés, investir, ne serait-ce qu’une vingtaine d’euros par mois, vous sauvera la mise plus tard. La vie reste imprévisible, et les coûts aussi. Par conséquent, une maladie, un accident, une séparation ou toute autre chose peut arriver très rapidement. Et même si en France, il y a beaucoup de prise en charge ou d’assurance, tout n’est pas couvert. La panique peut arriver rapidement.

Épargner vous permet donc de préparer une sorte de sécurité. En cas de coup dur, vous pourrez obtenir un certain soulagement de ce que vous avez économisé. De plus, en choisissant de déposer votre argent sur un compte d’épargne, vous pouvez toujours voir cela en action. Même si les placements sans risque ne permettent pas un taux de rendement très élevé, c’est toujours mieux que 0. Comme le Livret A depuis cet été, il a un taux de 2 %.

Qu’en est-il du pourcentage ?

Tant de Français pensent qu’ils ne peuvent pas épargner. Pourtant, en gagnant le SMIC ou même moins, les dépenses accélèrent. Et cela, surtout en période d’inflation comme maintenant. Mais quand on parle d’économies, on ne parle pas forcément de centaines d’euros. Même un euro de côté, cela s’appelle « économiser ». D’autant que d’après les chiffres, il est très difficile pour les Français de moins de trente ans d’épargner. Cela est dû aux salaires parfois bas, mais aussi au désir de profiter de la vie.

Ainsi, épargner dans le but de prévoir un éventuel coup, on parle d’épargne de précaution. Car oui, il existe différentes manières d’économiser. Et lorsque vous mettez de l’argent de côté, c’est souvent lié à un objectif. En effet, investir pour acheter quelque chose de cher, ou pour se préparer à un coup dur, n’est pas la même chose.

Comment économiser ?

Tant d’experts se sont penchés sur cette question. Tout d’abord, l’épargne dépend du revenu. On peut donc obtenir rapidement le pourcentage, en fonction du salaire. Par exemple, une personne gagnant moins de 1000 euros devrait épargner 5% de ses revenus. Celle-ci passe à 10 % pour les salaires inférieurs à 1 500 euros, puis à 15 % pour les rémunérations inférieures à 2 000 euros. Pour les salaires inférieurs à 3 000 euros, nous économisons 30 % par mois, puis 35 % au-delà de 3 000 euros.

Mais ces chiffres ne sont qu’indicatifs. En effet, il est aussi important de prendre en compte que chaque ménage a des dépenses qui ne sont pas toujours les mêmes. De plus, d’une personne à l’autre, les coûts sont disproportionnés de la même manière. Pour vraiment savoir combien économiser, vous devez savoir combien vous dépensez réellement chaque mois. Il faut déduire les revenus, le loyer, les factures (téléphone, frais, etc.), le transport, le crédit, les assurances et bien sûr la nourriture. Après avoir trouvé le montant, vous pouvez enregistrer le pourcentage restant.