in

Épargne liquide : que faire quand les livrets réglementés atteignent leur plafond ?

Épargne liquide : que faire quand les livrets réglementés atteignent leur plafond ?
Épargne liquide : que faire quand les livrets réglementés atteignent leur plafond ?- © Adobestock

Quels placements offrent à la fois liquidité et sécurité pour servir d’alternatives à vos livrets une fois qu’ils sont pleins ? La réponse avec l’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps.

Où mettre votre épargne liquide quand les livrets réglementés atteignent leur plafond ? Voici ce que vous pouvez faire.

Une fois les montants plafonds de versement atteints (22.950 euros pour le Livret A et 12.000 euros pour le LDDS)… Sur quel autre placement pourrez-vous tourner pour pouvoir disposer rapidement de votre argent ?

Épargne liquide : que faire quand les livrets réglementés atteignent leur plafond ?

C’est ce dont la rédaction d’Il Est Encore Temps tentera de vous répondre à travers cet article.

Boudés depuis plusieurs années en raison de la faiblesse de leur rémunération, les comptes à terme (CAT) redeviennent aujourd’hui « une bonne solution maintenant que les taux repartent à la hausse », indique nos confrères des Echos.

Si le livret d’épargne permet d’effectuer des versements libres ; le compte épargne peut nécessiter certains versements réguliers. Le taux d’intérêt d’un livret d’épargne est défini à l’avance, mais avec un compte épargne, il peut être amené à varier (taux fixe, taux progressif, taux variable).

Comme défini par le site du service public, « un compte à terme est un compte sur lequel les sommes que vous déposez sont bloquées pendant une certaine période. En contrepartie, vous touchez des intérêts généralement plus élevés que ceux octroyés par le livret d’épargne ordinaire ».

Qu’est-ce que la CAT ?

Le CAT fait partie de la famille des comptes de dépôt à terme, par opposition aux comptes de dépôt à vue (ou les fameux comptes courants ou comptes chèques).

C’est un « placement financier à court ou moyen terme, rémunéré et sécurisé ».

« Moyennant un dépôt unique pour une durée déterminée à l’avance – laquelle peut aller de 6 mois à 5 ans -, les épargnants bénéficient d’une garantie en capital mais aussi d’un taux fixé une fois pour toutes au moment de la souscription. Seul un retrait anticipé peut entraîner sa révision à la baisse », explique François Boisseau, responsable du pôle épargne à La Banque Postale.