Émeutes en France : Lidl, la cible des vandales, voici la liste des magasins pillés et fermés

Émeutes en France : Lidl, la cible des vandales, voici la liste des magasins pillés et fermés
Émeutes en France : Lidl, la cible des vandales, voici la liste des magasins pillés et fermés !-© Lidl

A l’instar d’autres enseignes de nature variée, Lidl a également été la cible des vandales lors des émeutes en France, voici la liste des magasins pillés et fermés.

Des multiples magasins victimes de pillages après la mort de Nahel.

Carrefour, Aldi, Action… Les enseignes de hard discount ne sont pas les seuls magasins de grande distribution qui ont été touchés.

Les boutiques de prêt-à-porter n’ont pas été épargnées. Par exemple, l’enseigne Nike du forum des Halles a été forcée, tandis que la vitrine en verre du magasin Zara situé rue de Rivoli a été brisée à quelques mètres de là.

En banlieue parisienne, le magasin Foot Korner du centre commercial d’Evry (Essonne) a été dévalisé.

Émeutes en France : Lidl, la cible des vandales, voici la liste des magasins pillés et fermés

Les magasins Lidl de Tours (place de la Liberté), Wattrelos ou encore Saint-Herbain (Nantes) ont été complètement ravagés et d’importantes quantités d’aliments ont été rendues impropres à la vente ou à la consommation.

Dans plusieurs quartiers des Hauts-de-Seine, en Île-de-France, d’importantes pertes matérielles ont été constatées.

A Tours par exemple, les salariés sont toujours sous le choc de la nouvelle. « On avait vu passer les vidéos sur les réseaux sociaux, mais c’est autre chose de le voir en vrai », explique l’un d’entre eux.

Vers 23 h 30, jeudi 29 juin 2023, rapporte lanouvellerepublique.fr, ce magasin Lidl a été la cible des émeutiers. N’arrivant pas « à soulever le rideau métallique, ils ont brisé la partie vitrée de l’entrée pour pénétrer à l’intérieur ».

Selon les témoins de la scène, les pillards ont rapidement dévalisé les rayons du magasin, fuyant « avec des chariots remplis de marchandises ». Les résidents de l’immeuble, qui se trouvaient au-dessus du magasin Lidl, ont passé une nuit mouvementée.

« Les occupants plus âgés affirment avoir été particulièrement effrayés par la situation ».

Vers minuit, plusieurs d’entre eux ont décidé de quitter leurs appartements pour se réfugier dans une cour intérieure, redoutant que « l’incendie du supermarché ne se propage ».

Sur invitation de la police, ils sont retournés dans leurs logements avant d’être ultérieurement évacués. « Les occupants plus âgés affirment avoir été particulièrement effrayés par la situation ».

Un drame a eu lieu dans l’un d’entre eux, à Petit-Quevilly, où une personne de 19 ans a trouvé la mort après avoir fait une chute de 5 mètres depuis le toit du magasin. Ces magasins concernés seront fermés pour les prochains jours ou semaines. Le préjudice financier n’a pas encore pu être estimé.