in ,

EcoWatt : l’application téléchargée 700 000 fois en ces temps de délestages

ecowatt-lapplication-telechargee-700-000-fois-en-ces-temps-de-delestages

Beaucoup ont téléchargé l’application EcoWatt la semaine dernière. D’après le calcul du président Xavier Piechaczyk, le nombre de téléchargements est de 700.000. Pour information, les utilisateurs seront avertis trois jours à l’avance via l’application que le réseau est surchargé. Cela, avec les codes couleurs cibles : rouge, orange et vert. Comme avec EcoGaz, vous pouvez également vous inscrire gratuitement à EcoWatt pour recevoir des notifications par SMS.

Délestages : “pas une fatalité”

Concrètement, en cas de haute tension, le RTE enverra un signal EcoWatt rouge trois jours à l’avance. Et si la consommation baisse et que les pays voisins peuvent fournir de l’électricité, on pourra éviter les coupures.

“On ne va pas demander aux Français de tout couper, on ne va demander aux entreprises de s’arrêter, on donne des conseils via l’application pour que cela marche et qu’il n’y ait pas de coupure”, a exprimé M. Piechaczyk sur France Inter. D’après lui, les coupures de courant ne “sont pas une fatalité”.

Un nouveau site pour compléter l’application EcoWatt

Par ailleurs, dimanche, Enedis a mis en ligne un site internet qui permet d’observer où se passe la coupure de courant. Et il est également possible de saisir une adresse très claire dans le moteur de recherche pour identifier plus précisément ces territoires.

“Ces informations sont des prévisions données à titre indicatif qui peuvent être amenées à évoluer. Les informations concernant les risques de coupure sont mises à jour deux fois par jour, en début et fin de journée”, a confirmé Enedis.

Pas de délestages pour les “clients prioritaires”

De son côté, l’exécutif a précisé que la coupure de courant ne touchera pas certains lieux. À vrai dire, cela concerne les clients « prioritaires » qui “contribuent aux besoins essentiels de la Nation”. C’est-à-dire les établissements de santé, les installations industrielles et les sites identifiés comme prioritaires par les préfectures.

Par ailleurs, on maintiendra l’alimentation électrique d’une « installation de signalisation et d’éclairage de la voie publique indispensable à la sécurité”, pendant la période de coupures d’électricité.

Enfin, Enedis a rappelé qu’elle “prend également en compte les besoins spécifiques des patients à haut risque vital soignés à domicile”.