in

Économies d’énergie : voici 7 astuces inspirées par les moines

economies-denergie-voici-7-astuces-inspirees-par-les-moines

L’hiver approche et se conjugue avec la hausse de prix de l’énergie. Ainsi, il faut adopter certaines astuces pour faire des économies face à ce dilemme. On va donc partager 7 astuces inspirées par les moines pour faire des économies d’énergie.

Les moines, précurseurs en matière de sobriété énergétique ?

On compte environ 4000 moines en France, vivant en général dans des abbayes et des monastères. D’ailleurs on peut trouver davantage d’explications sur leur mode de vie sur le site de l’Abbaye de Fleury. D’ailleurs, le site déclare : « La vie du moine n’est rien d’autre qu’une vie chrétienne simple, elle ne comporte rien de plus qu’une autre vie, dite normale : le moine mange, dort, prie et travaille ; en fait, il n’y a que deux différences, la vie communautaire et le célibat. »

Le moine passe sa journée à faire de la lecture, des prières et à travailler. Certains font de la viticulture, du fromage ou des confitures. En outre, ils cultivent la terre et élèvent du bétail.

Aussi, leur quotidien rime avec la sobriété énergétique depuis des siècles. En effet, ces personnes n’utilisent ni appareils électroménagers, ni télévision ni voiture dernier cri. En somme, ils n’emploient pas d’objets énergivores.

Par exemple, les moines vivent complètement en toute indépendance au niveau de l’énergie à l’abbaye bénédictine Sainte-Marie-de-la-Pierre-Qui-Vire, dans le Morvan.

Le Frère Guillaume a même donné des explications à ce sujet dans les colonnes du Figaro. Il a alors déclaré : « Nous suivons l’encyclique du pape François « Laudato si », qui appelle à la protection de l’environnement. » En effet, ils ont leur indépendance énergétique qui peut servir de vitrine pour tout le monde.

Découvrez 7 astuces pour vivre « comme un moine, » et favoriser les économies d’énergie pendant cet hiver.

D’abord, on propose de suivre leur alimentation, qui n’a rien de luxuriant mais qui permet de faire des économies d’énergie. En effet, certains moines ne prennent qu’un repas par jour, composé de pain et de légumes.

Aussi, on peut adopter leur mode de vie en faisant de la lecture et de la méditation au lieu des divertissements numériques. Cela offre des passe-temps ne nécessitant aucune dépense énergétique.

Ajouté à cela, on peut aussi recycler jusqu’aux déjections des vaches pour produire de l’électricité comme dans l’abbaye de Sainte-Marie-de-la-Pierre-Qui-Vire. En effet, le Figaro rapporte que : “À l’étable, toutes les déjections des vaches sont automatiquement récupérées, envoyées dans une fosse puis dans un digesteur de dix mètres de diamètre et cinq mètres de hauteur. En fermentant, les bactéries créent du méthane qui, relié à un moteur de 30 kilowatts, produit de l’électricité revendue sur le réseau.

Aussi, leur mode de vie suivant le « circuit court » peut servir de bon modèle écologique et économique. En effet, ils plantent eux-même leurs potagers, produisant leurs propres denrées.

Aussi, les moines s’habillent sobrement, sans se soucier de l’aspect, de la valeur ni de la couleur de leurs vêtements. Avec cela, ils privilégient les matières chaudes. Cette astuce permettra de réduire la consommation du chauffage.

Et pour s’éclairer dans le noir, ils privilégient les bougies, ce qui peut aussi servir en cette période de pénurie d’énergie. Enfin, on peut aussi installer une chaudière à bois tout comme les moines.