in ,

E. coli dans les pizzas Buitoni : Une dizaine d’enfants infectés dans les Pays de la Loire

E. coli dans les pizzas Buitoni : Une dizaine denfants infectés dans les Pays de la Loire
© Pixabay

E. coli dans les pizzas Buitoni : Une dizaine d’enfants infectés dans les Pays de la Loire. Les dernières infos.

E. coli dans les pizzas Buitoni : Une dizaine d’enfants infectés dans les Pays de la Loire. On vous donne plus d’informations dans nos prochaines lignes.

Les pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni ont conduit à une grave intoxication pédiatrique dont 2 morts.

L’agence Santé publique France annonçait le 12 mars dernier que la recrudescence des cas de contaminations graves à la bactérie E.coli avait conduit à la mort de deux enfants en France depuis le début de cette année.

Les autorités sanitaires ont alors fait le «lien» sur des cas de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) graves signalés depuis le 1er janvier dans l’Hexagone.

«Les analyses menées suggèrent, à ce stade, un lien possible avec la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni»,peut-on lire.

« Des investigations et enquêtes épidémiologiques ont été menées, afin d’établir les liens potentiels avec l’ensemble des cas détectés sur le territoire depuis début janvier 2022», indique un communiqué de la Direction générale de la Santé, Santé Publique France et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Après l’ouverture d’une enquête, le lien a été établi entre les intoxications pédiatriques graves, dont 2 mortelles, et les produits de la gamme de Buitoni.

« Dans les Pays de la Loire, une dizaine d’enfants ont été hospitalisés à Nantes (Loire-Atlantique)« , nous apprennent nos confrères d’Ouest France.

75 cas au total se répartissent dans toutes les régions métropolitaines.

« Nous avons eu une dizaine d’enfants hospitalisés à Nantes (Loire-Atlantique) et Angers (Maine-et-Loire) », expliquait Gwenaëlle Roussey, néphropédiatre au CHU de Nantes.

Ces enfants ont été affectés par le SHU dont le lien avec des bactéries Escherichia coli a pu être établi. Il a été prouvé que ces bactéries ont contaminé les pizzas de la gamme Fraîch’up de Buitoni.

Les pizzas de la gamme ont commencé à être retirées des rayons dès le 18 mars dernier. 75 cas au total se répartissent dans toutes les régions métropolitaines (sauf la Corse).