in

Dominique Tapie : « humiliation » publique, cette angoisse secrète dévoilée !

Dominique Tapie : humiliation publique cette angoisse secrète dévoilée !
© Le journal des femmes

La pression monte autour de la maman de Sophie à l’approche de l’ultime échéance. Dominique Tapie : « humiliation » publique, cette angoisse secrète dévoilée. Tous les détails dans les prochaines lignes.

Dans un peu moins de 3 semaines, la veuve de Bernard Tapie se retrouverait dans l’obligation de quitter son hôtel de luxe situé au 7e arrondissement de la capitale parisienne. Dominique Tapie : « humiliation » publique, cette angoisse secrète dévoilée.

Dominique Tapie « tenue de rembourser les 600 millions de dettes de son mari« .

Après les grosses révélations du très célèbre magazine Paris Match, nos confrères de l’hebdomadaire France Dimanche viennent de livrer des mauvaises nouvelles sur la dernière épouse du regretté grand homme d’affaires français et ancien président de l’OM.

À quelques jours de son éventuel déménagement de son domicile parisien, Dominique Tapie craindrait fort bien l’affluence des paparazzi pour s’arracher de la première photo cet événement historique.

Aux prises avec des difficultés financières sans précédentes, la mère de famille serait « tenue de rembourser les 600 millions de dettes de son mari ».

Une situation qui serait également liée « au contentieux dans l’affaire du Crédit Lyonnais », pouvait-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Une somme colossale qui est au-dessus de ses moyens. Autrement dit, Dominique Tapie n’a pas les moyens de les rembourser.

Par conséquent, il lui serait donc impossible, d’après toujours les dernières informations du magazine France Dimanche, « de rester dans son magnifique hôtel particulier de Cavoye, situé au 52, rue des Saints-Pères, dans le très chic VIIe arrondissement de Paris ».

Ce coup bas de Bernard Tapie…

En fait, ce domaine qui symbolise ces 52 ans de vie commune entre Dominique et Bernard Tapie aurait été cédé l’été 2021 au très influent milliardaire François Pinault.

« Dominique doit en effet quitter ce petit bijou meublé d’antiquités d’ici à trois semaines », précisait vers la fin la même source.

D’après certaines proches du couple, la femme ignorait complètement que son mari, peu de temps avant de rendre l’âme (dans cet hôtel en question, NDLR) l’aurait en effet vendu à ce milliardaire.

Bref, s’il a réellement déménagement, Dominique Tapie ne serait pas tranquille. Un grand nombre de la presse tenterait, à coup sûr, de l’immortaliser.