in

Distributeur de billets : méfiez-vous de cet autocollant, c’est du faux, il s’agit d’une arnaque !

Distributeur de billets : méfiez-vous de cet autocollant, cest du faux, il sagit d'une arnaque !
Distributeur de billets : méfiez-vous de cet autocollant, c'est du faux, il s'agit d'une arnaque !-© Shutterstock

Vous ferez mieux de redoubler de vigilance lorsque vous êtes au DAB. Les escrocs ne ménagent jamais leurs victimes. Une redoutable escroquerie rend la vie dure à plus d’un. Découvrez plus de détails dans nos prochaines lignes.

Méfiez-vous de cet autocollant que vous retrouvez sur le distributeur de billets, il s’agit d’une arnaque ! Attention, il peut vous ruiner ! Comme expliqué par cet homme de 41 ans, c’est sur YouTube qu’il a trouvé cette technique redoutable avec laquelle il a réussi à faire près d’une trentaine de victimes.

Distributeur de billets : méfiez-vous de cet autocollant, il s’agit d’une arnaque !

Sur une vidéo qui dure à peine quelques dizaines de minutes, ce spécialiste de vol de cartes bancaires a pu apprendre toutes les ficelles lui permettant de dépouiller les comptes bancaires de 28 victimes à Toulouse, dans le Tarn mais aussi à Pamiers, en Ariège.

Après s’être farouchement entraîné, « Il enfonce du papier dans le lecteur carte d’un distributeur en vue d’empêcher la carte bancaire de ressortir lorsqu’elle est introduite dans l’automate ».

« Il placarde ensuite un autocollant portant le logo de la banque. Une étiquette sur laquelle les clients sont priés de répéter leur code secret si leur carte est aspirée« . Mais en vrai, « il ne la récupère jamais ».

En effet, il faut savoir que sur la plupart des distributeurs, on peut y retrouver un autocollant affichant un numéro d’urgence à appeler s’il advienne que votre carte est avalée par le DAB.

Seulement, notre malfaiteur l’a remplacé par un faux autocollant pour récupérer le code secret de la victime. En contactant naïvement le numéro en question, c’est là que le piège se referme. Son code secret sera demandé, la victime s’exécute.

« Collet marseillais » : voici comment il procède.

Le malfaiteur attend tout simplement que la victime quitte les lieux pour revenir avec une fine bande adhésive. « En quelques minutes, l’arnaqueur s’arrange pour extirper la carte bancaire coincée dans le distributeur ». Une fois le problème réglé, il s’en sert à volonté.

Il a pu durant 1 mois, profiter de cette arnaque pour « dépenser plus de 10 000€ », rapporte le site de La Dépêche.

Grâce à la vidéoprotection, les policiers ont pu traqué le suspect jusqu’à son domicile de Pamiers, avant de l’appréhender. L’escroc a par ailleurs, reconnu l’ensemble des faits.

La technique en question a été baptisée « collet marseillais«