in

Deux hommes arrêtés avec une quantité impressionnante de faux chèques et cartes d’identités !

Deux hommes arrêtés avec une quantité impressionnante de faux chèques et cartes didentités !
Deux hommes arrêtés avec une quantité impressionnante de faux chèques et cartes d’identités ! - © Bestimage

Depuis les années 2000, les réseaux criminels qui trafiquent des faux papiers, travaillant dans de nombreux secteurs d’activités, ont explosé en Europe. En 2020, la France a occupé la 3e position en termes de nombre de faux porteurs interpellés par les autorités. 

Et avec la crise qui continue d’asphyxier le pays, cette pratique criminelle va en s’aggravant. Plus récemment encore, deux hommes, en possession d’une quantité impressionnante de faux chèques et plusieurs pièces d’identités, ont été arrêtés par des éléments de la police routière. Voici les faits.

Ces deux hommes risquent une lourde peine…

Dans un contrôle routier banal, des policiers ont arrêté un véhicule avec deux passagers.

En demandant les papiers de la voiture, l’un d’entre eux, craignant certainement le pire, tentait maladroitement de dissimuler certains documents. Ce qui n’a pas empêché le conducteur de présenter à l’agent de police un faux permis de conduire portugais.

En jugeant leur conduite très suspecte, l’un des agents a donc averti ses coéquipiers. Sentant le danger, le passager a tenté de choisir la solution facile, celle de prendre la fuite. Une tentative qui s’est soldée par un échec.

Par la suite, les agents ont donc décidé de fouiller, sur le champ, l’habitacle. Leur intuition s’avérait exacte. En effet, ces membres des forces de l’ordre ont fait une hallucinante découverte.

Ces deux hommes, âgés de 26 et 38 ans, ont été en possession de 9 fausses cartes d’identités. Sept d’entres-elles appartenaient au conducteur de la voiture.

Ce n’est pas tout. Ces policiers ont également découvert 31 faux chèques et un faux passeport. Des chèques appartenant à BNP et LCL.

Mis en examen, les deux hommes ont admis les faits. Cependant, ils ont nié en bloc leur intention de commettre des actes d’escroqueries avec ces faux papiers.

En situation irrégulière, ils utiliseraients ces fausses identités pour ne pas avoir des problèmes avec leurs employeurs. Une version qui ne corrobore pas avec le refus du conducteur de déverrouiller son téléphone portable.

En France, la peine liée au trafic de faux papiers est extrêmement lourde. Selon la loi, leur simple détention est passible de 2 ans d’emprisonnement avec 30 000 euros d’amende. Si les autorités constatent plusieurs faux documents, les peines peuvent aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Le verdict du tribunal…

Pour revenir aux faits, ces hommes ont été interpellés par la police le jeudi 2 mars 2023 dans les Yvelines (Maurepas). Traduits devant le tribunal judiciaire de Versailles, ils ont plaidé coupable.

Après le procès, le conducteur a été condamné à 4 mois de prison ferme, avec exécution de peine immédiate. Le passager a écopé 8 mois de prison avec sursis. En outre, le tribunal a interdit aux deux hommes de circuler dans le territoire français durant 5 ans.