in

Déduire vos amendes des impôts, voici comment procéder

Déduire vos amendes des impôts, voici comment procéder
Déduire vos amendes des impôts, voici comment procéder !-© Adobestock

Déduire vos amendes des impôts, voici comment procéder en toute légalité. On vous fait le point à travers notre article.

Déduire vos amendes des impôts, voici comment procéder

Ne vous méprenez pas ! Cet avantage ne s’applique pas à toutes les amendes existantes. Si vous êtes en infraction et qu’un policier vous délivre un PV, ça ne va pas être possible !

Il est question ici de rétribution plutôt que d’une amende réelle. En effet, il y a des cas où vous êtes invité à verser une rétribution, comme par exemple lorsque vous ne payez pas un ticket de parking.

Cette rétribution en question peut être déductible de votre déclaration de revenus.

Néanmoins, retenez que la déductibilité fiscale de la rétribution est applicable si et seulement si elle est liée à une dépense effectuée dans le cadre de votre activité professionnelle. De plus, étant donné qu’elle concerne uniquement les frais liés aux véhicules, elle est déductible à hauteur de 75%.

Afin de pouvoir déduire vos frais, il faut absolument garder les documents justificatifs de votre rétribution. Il peut s’agir de bons, de tickets de parking ou encore de stationnement. N’oubliez pas non plus de conserver la preuve de paiement, qui peut être l’extrait de compte mentionnant la transaction.

Comment faire sa déclaration de revenus ?

Une fois que vous avez rassemblé toutes les pièces nécessaires, vous pouvez soumettre une demande directement au service fiscal.

Assurez-vous de préciser qu’il s’agit d’une dépense engagée dans le cadre de votre activité professionnelle. Si vous avez reçu la rétribution lors de courses à la boulangerie avec votre voiture, vous ne pourrez pas la déduire, car il s’agit là d’une dépense personnelle.

Dans la plupart des cas, ces frais professionnels incluent les trajets entre votre domicile et votre lieu de travail, qui peuvent être déduits à raison de 0,15 euro par kilomètre.

Pour déclarer cette dépense professionnelle, vous devez cocher la case IV sous les codes 1258 ou 2258.