in

Découvrez pourquoi le prix des billets d’avion va encore augmenter et qui sera touché !

Découvrez pourquoi le prix des billets davion va encore augmenter et qui sera touché !
Découvrez pourquoi le prix des billets d'avion va encore augmenter et qui sera touché !-© iStock

Découvrez pourquoi le prix des billets d’avion va encore augmenter cette année et qui sera touché ! Voici toutes les infos !

Le coût moyen d’un vol a augmenté de 20,1 % !

Si vous avez dernièrement réservé un vol, vous avez probablement remarqué que le prix des billets d’avion au départ de la France s’envole de nouveau.

Cette tendance relaie Le Figaro, est confirmée par le dernier indice des prix du transport aérien de passagers (IPTAP), publié le 15 mai, qui porte sur le mois d’avril 2023. Cet indice est établi chaque mois par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

En mars 2023, le coût moyen d’un vol a augmenté de 20,1 % par rapport au même mois de l’année précédente. Cette hausse est plus prononcée pour les vols internationaux (+19,8 % entre avril 2022 et avril 2023) que pour les vols domestiques (+15,5 %), à l’exception notable des liaisons vers l’Outre-mer.

Aujourd’hui, les prix des billets d’avion demeurent élevés autant chez les low-cost comme chez les compagnies aériennes traditionnelles. Cette situation découle principalement des augmentations des charges auxquelles ces entreprises font face, notamment celles liées au coût exorbitant du carburant.

Découvrez pourquoi le prix des billets d’avion va encore augmenter et qui sera touché !

Mais ça ne va pas s’arrêter là ! Les voyageurs fortunés qui optent pour les luxes de la première classe et de la classe affaires sont sur le point de recevoir une autre mauvaise nouvelle.

Une nouvelle taxe, désirée ardemment par le ministre des Transports, Clément Beaune, va encore alourdir la facture pour les voyageurs concernés.

Comme indiqué dans les colonnes du Parisien, cette ponction supplémentaire servira à financer une partie du colossal plan de 100 milliards d’euros consacré à l’amélioration du réseau ferroviaire.

La transition écologique et le report modal de l’avion vers le train doivent aussi passer par ce genre de dispositif. A priori, une personne qui paye déjà très cher son billet est moins sensible au prix.”, explique l’entourage du ministre auprès du quotidien francilien.

Si, à chaque fois, les fonds prélevés servent à d’autres secteurs que le nôtre, nous allons prendre beaucoup de retard dans notre objectif de décarbonation”, déplore Air France.