in

Découvrez pourquoi il est FORTEMENT DÉCONSEILLÉ de dormir avec un ventilateur

Découvrez pourquoi il est FORTEMENT DÉCONSEILLÉ de dormir avec un ventilateur
Découvrez pourquoi il est FORTEMENT DÉCONSEILLÉ de dormir avec un ventilateur !-© iStock

En période de forte chaleur, découvrez pourquoi il est FORTEMENT DÉCONSEILLÉ pour la santé de dormir avec un ventilateur.

Des qualités de sommeil moindres avec la chaleur étouffante.

Avec la canicule, beaucoup de Français voient leur qualité de vie affectée, notamment leur sommeil, au point que de nombreuses personnes choisissent de dormir avec un ventilateur.

En tournant à pleine vitesse, il donne certes une sensation de fraîcheur… Mais saviez-vous que ce n’est pas recommandé pour la santé, particulièrement pour les personnes qui font de l’asthme ou qui souffrent d’allergies.

Découvrez pourquoi il est FORTEMENT DÉCONSEILLÉ de dormir avec un ventilateur

En effet, en brassant l’air de façon constante, le ventilateur favorise l’infiltration des poussières et des pollens dans les sinus. “Si vous êtes sujet aux allergies, à l’asthme et au rhume des foins, dormir avec un ventilateur peut avoir des effets négatifs”, révèle Sleep Advisor.

Si vous avez l’habitude de l’orienter directement vers le lit, cet appareil assèche également la peau, la gorge, les yeux ainsi que les voies nasales. Cela induit alors l’apparition des irritations, des rougeurs, des maux de tête ou encore des symptômes de sinusite. Pis encore si vous portez des lentilles de contact pendant votre sommeil.

Il est également conseillé de garder un verre d’eau à proximité pour éviter la déshydratation. Par ailleurs, le ventilateur peut provoquer des tensions musculaires et favoriser l’apparition de crampes.

Outre l’assèchement des organes, des chercheurs de l’University of Texas Southwestern Center ont également indiqué que l’usage du ventilateur peut exposer à un risque cardiaque chez les sujets âgés.

Selon les résultats de cette étude menée en 2016 et publiée dans le JAMA, l’air soufflé par le ventilateur augmentait la température corporelle et le rythme cardiaque des seniors, en particulier parce qu’à cet âge, ils transpirent moins que les personnes plus jeunes.