Découvrez les revenus maximaux pour ne pas être imposé en 2023

Découvrez les revenus maximaux pour ne pas être imposé en 2023
Découvrez les revenus maximaux pour ne pas être imposé en 2023. - © Adobestock

Découvrez à partir de quel seuil ne paie-t-on pas d’impôt en 2023 ? Le point avec l’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps.

publicité

Avant tout, il faut savoir que le seuil diffère entre un célibataire qui a deux parts et un couple qui a deux parts. Ceci du fait du calcul de la décote qui n’est pas similaire en fonction des deux situations ! Avec le prélèvement à la source, il faut comprendre que l’impôt est payé via le taux de prélèvement mais est régularisé lors de la déclaration d’impôt. Il importe ainsi de bien regarder l’impôt de la déclaration puisque le taux n’est qu’une sorte d’avance. Voici pour vous les revenus maximaux à toucher pour ne pas être imposé en 2023.

Ces facteurs pris en compte dans le calcul du plafond maximal à partir duquel on ne paye pas d’impôts en 2023

Le calcul du plafond maximal à partir duquel on est imposable résulte de l’addition de tous les revenus (salaires, retraites, locatifs…), et après imputation des déficits fonciers et professionnels, des abattements et charges déductibles.

publicité

Le calcul n’est pas le même pour les couples ou ceux qui ont des enfants puisque les parts fiscales augmentent.

Le seuil du revenu imposable à ne pas dépasser pour une personne célibataire est de 16 369 euros ! Au-delà, vous êtes obligés de payer de l’impôt.

publicité

Ce seuil d’exonération d’impôt n’est en effet pas le même selon le nombre de personnes qui compose le foyer fiscal.

Voici les revenus maximaux pour ne pas être imposé en 2023

Seuil du revenu imposable maximum pour ne pas payer d’impôt en 2023!

publicité
Nombre de parts Célibataire, Divorcé, Veuf Couples mariés/pacsés
1 16 369 €
1.5 21 756 €
2 27 146 € 30 557 €
2.5 32 534 € 35 945 €
3 37 923 € 41 334 €

Source : corrigetonimpot.fr

Le premier enfant rapporte une demi-part et le deuxième également. A partir du troisième, compter une part. En fonction de chaque situation, vous pouvez en effet avoir des parts supplémentaires comme c’est le cas d’un parent isolé par exemple.

Ce tableau récapitulatif ci-dessus présente le seuil de revenu imposable (soit donc salaire après abattement de 10% ou imputation des frais réels) qu’il ne faut surtout pas dépasser pour être non imposable en 2023.

En dessous de ces seuils définis dans le tableau, les contribuables sont évidemment exonérés d’impôt sur le revenu 2023, après application de la décote et du seuil de 61 € en deçà laquelle l’impôt n’est pas mis en recouvrement.

publicité