Découvrez de combien vont augmenter vos factures d’électricité en 2023

Découvrez de combien vont augmenter vos factures délectricité en 2023
Découvrez de combien vont augmenter vos factures d'électricité en 2023. - © PIXABAY

Découvrez de combien vont augmenter vos factures d’électricité en 2023. Le point avec l’équipe d’Il est encore temps.

publicité

Bonne nouvelle ! En ce début d’année 2023, le gouvernement prévoit la reconduction du bouclier tarifaire. Comme annoncé par l’Etat, le manque à gagner pour les fournisseurs sera totalement pris en charge. Aucune répercussion n’influera alors sur le pouvoir d’achat des citoyens en 2024. Toutefois, nous ne somme pas épargnés d’une hausse de la facture d’énergie en janvier. Découvrez de combien vont augmenter vos factures d’électricité en 2023.

Une nouvelle hausse de votre facture d’électricité à partir de janvier 2023 !

L’envolée des prix de l’énergie a beaucoup pesé sur le pouvoir d’achat des ménages. Ils ont comme dévoilé dans une étude publiée par lInsee cette semaine, perdu 720€ en moyenne entre janvier 2021 et juin 2022.

publicité

D’après la grille tarifaire publiée par la CRE, une nouvelle hausse des coûts du gaz et de l’électricité est en effet à prévoir au 1er janvier 2023. L’impact risque fort bien de se faire sentir amèrement sur le budget des ménages.

Pour anticiper vos dépenses liées à l’utilisation de l’électricité et du gaz, découvrez de combien sera l’augmentation de votre facture, en dépit de la prolongation du bouclier tarifaire déployé par le gouvernement.

publicité

Après un gel tarifaire de près d’1 an, les prix vont grimper de 15% en moyenne.

En fonction de la consommation énergétique des foyers français, le coût de leurs factures mensuelles devrait évoluer à hauteur de 20€ par mois, selon les estimations du gouvernement.

publicité

Factures d’énergie : sans le bouclier tarifaire, la hausse aurait été pire.

Le déploiement d’un bouclier tarifaire a assurément permis d’éviter le pire puisque les tarifs réglementés seraient sans lui 122 % plus élevés qu’aujourd’hui, explique la cheffe du gouvernement.

« Encore faut-il que ces derniers aient souscrit à une offre au tarif réglementé auprès de leur fournisseur d’énergie », rappelle le site demarchesadministratives.fr. « Car sans être affiliées à ce type de contrat protecteur, les familles sont soumises à l’évolution des prix quotidienne exercée par les différents marchés du gaz et de l’électricité ».

Pour mieux faire face à cette hausse de prix de l’électricité, l’exécutif a misé sur le versement d’un chèque énergie exceptionnel à plus de 12 millions de foyers cet hiver.

Avec en plus une armada d’aides sociales prévues pour accompagner les Français les plus modestes dans le financement de leurs dépenses énergétiques. A savoir le renouvellement du chèque énergie ; le chèque énergie fioul mais aussi le chèque énergie bois.

publicité