in

Découvrez combien d’euros par mois manque-t-il aux Français pour vivre décemment, d’après cette étude !

Découvrez combien deuros par mois manque-t-il aux Français pour vivre décemment daprès cette étude !
© Getty images

Découvrez combien d’euros par mois manque-t-il aux Français pour vivre décemment, d’après cette récente étude !

Le pouvoir d’achat constitue la principale préoccupation en 2022. Découvrez combien d’euros par mois manque-t-il aux Français pour vivre décemment, d’après cette étude !

Combien exactement manque-t-il aux Français pour pouvoir vivre décemment ?

L’inflation affecte aujourd’hui les Français et ce, même les plus aisés. La grande majorité des ménages avouent déjà avoir à se serrer la ceinture afin de subvenir à leurs besoins.

1 personne sur 10 affirme avoir limité leurs dépenses non essentielles, et faire particulièrement attention au prix des produits qu’ils achètent pour pouvoir boucler la fin du mois.

Combien faudra-t-il réellement à chaque foyer pour ne plus avoir à se soucier de leur budget ?

Selon le dernier baromètre CSA Research pour Cofidis, il manquerait très exactement 510 € par mois aux Français pour qu’ils puissent vivre l’esprit tranquille jusqu’à la fin du mois, soit 43 € de plus que l’année précédente !

Il s’agit du plus haut niveau jamais observé, souligne CNews.

Ces 510 euros ne serviraient même pas aux «achats plaisir», mais uniquement pour des dépenses essentielles, à raison de 53% alloués à l’alimentation, 29% à l’énergie et 20% dans la santé, selon toujours la même étude.

Environ 8 sondés sur 10 ont constaté une augmentation de leur facture d’énergie et du prix de leurs courses alimentaires, et 64% sur les dépenses se rapportant aux transports.

Comment les Français font-ils face à l’inflation galopante ?

Cette étude démontre que les Français se privent afin de subvenir à des besoins primaires : se nourrir et se chauffer.

59% des Français disent avoir réduit leurs dépenses non-essentielles, particulièrement dans l’habillement (42%), les loisirs (37%) ainsi que les équipements de la maison (21%).

L’inflation a poussé beaucoup de Français à changer leurs modes de consommation. 30% d’entre eux, ont décidé de repousser des projets nécessitant beaucoup de dépenses, à l’instar d’un mariage, d’un déménagement ou encore de travaux.

« Le pessimisme des Français face à la gravité de la situation se fait sentir à bien des égards », analyse Mathieu Escarpit, ils repoussent leurs projets, se restreignent dans leurs achats du quotidien et tentent de trouver des solutions pour alléger l’impact de l’inflation», poursuit le Directeur Marketing chez Cofidis France.

58% des sondés estiment davantage porter attention aux prix et opter pour ceux les plus bas possibles.