in

D’après ce classement controversé, cette confiserie française est le « 4e pire plat au monde » !

Daprès ce classement controversé, cette confiserie française est le 4e pire plat au monde
D'après ce classement controversé, cette confiserie française est le « 4e pire plat au monde » !- © Getty images

Un véritable scandale pour pas mal de personnes. Quelques jours plus tôt, une société française bien connue a découvert que les sucreries qu’elle vend se retrouvent parmi les « pires plats du monde ».

« Cela fait 33 ans que je fais le tour du monde et que je fais déguster mes bonbons, je n’ai jamais lu de tels propos », réagit la présidente de l’entreprise concernée. Cette confiserie française est le « 4e pire plat au monde » !

« J’ai cru que c’était une blague » !

« D’abord, j’ai cru que c’était une blague », assurait-elle. Lorsqu’elle s’est rendue compte de la réalité des choses, elle ne pouvait ne pas en être « attristée ».

Rappelons toutefois que le site TasteAtlas a déjà suscité l’ire des internautes pour son classement des meilleures gastronomies au monde fin 2022 dans lequel la France arrivait 9e derrière les USA et la Croatie, pays du fondateur du site internet.

Le saviez-vous : cette confiserie française est le « 4e pire plat au monde » ?

Les utilisateurs de TasteAtlas n’ont visiblement pas aimé Les anis de Flavigny bien que ces petits bonbons séduisent le monde entier. Pour votre information, 30% du chiffre d’affaires de l’entreprise est effectivement réalisé à l’étranger.

L’entreprise arrive à écouler près de « 200 millions de petites billes blanches au cœur anisé chaque année« , rapporte le site france3-regions.francetvinfo.fr.

Le site internet controversé a élu les Anis de Flavigny, comme étant le « 4e pire plat au monde ». Aussi étonnant que ce soit, « les internautes lui ont préféré la pizza napolitaine, le Plum Pudding et même les araignées frites ».

« Je ne comprends pas comment les Anis peuvent être dans les 5 plats les plus détestés au monde, s’étonne Catherine Troubat, la présidente de l’entreprise Les Anis de Flavigny, alors que nous exportons dans 40 pays différents« , Poursuit-elle.

Selon elle, l’entreprise « vend 200 tonnes de ce petit bonbon Côte d’orien par an, partout dans le monde, notamment Dubaï, aux Etats-Unis ou au Maroc. »

Les Bourguignons et les Français sont nombreux à dénoncer ce classement qui selon eux « mêle confiserie, dessert et plats en sauce ».