in

Coupures d’électricité : l’arrivée de la neige peut les amplifier

coupures-delectricite-larrivee-de-la-neige-peut-les-amplifier

Pour cet hiver, les Français ont tous une crainte par rapport à l’arrivée de la neige. Il s’agit des coupures d’électricité, le délestage ou encore “blackout.“ Ainsi, l’État a mis en place plusieurs mesures pour prévenir la panne généralisée et incontrôlée de courant.

Coupures d’électricité : la neige en hiver peut amplifier les délestages

Pour cet hiver, l’État a voulu prendre les devants face aux risques de coupures d’électricité généralisées et incontrôlées. Ainsi, il a mis en place des coupures programmées et localisées pour une durée maximum de 2 heures. Cela va permettre de contrôler la consommation d’énergie et du réseau en général. Et pour y procéder, il y aura d’abord une première alerte à J-3 avant la coupure. Il y aura ensuite une confirmation ou non à J-1. Toutefois, il y a un autre facteur pouvant forcer un délestage chez les particuliers. Il y a en effet des risques de coupures à cause de la neige.

Il faut savoir que la Chaîne Météo annonce ces risques d’extinction forcée causés par les chutes de neige. Et on craint surtout cela pour les régions dans le sud-est de la France. D’ailleurs, le site spécialisé en météorologie a déclaré sur ce sujet : « Outre les problèmes de circulation en zone montagneuse, cette neige accrochera les lignes électriques et risquera de créer des ruptures. »

Neige : Le sud de la France particulièrement menacé la semaine prochaine

Ces extinctions forcées ont le plus de risque de se produire sous certaines conditions. Cela peut venir des températures se rapprochant de 0°C avec des tombées de neige chargées en humidité. D’ailleurs, des températures légèrement positives avec les mêmes caractéristiques concernant la tombée de neige peuvent également provoquer le phénomène.

Cependant, on note que ces coupures-là n’auront rien à avoir avec les délestages programmés de l’État. Toutefois, ces derniers pourront bien pointer le bout de leurs nez dans les mois qui viennent. Dans tous les cas, il faut encore mesurer la fiabilité de parution de ces mesures. Toutefois, le sud de la France va sans doute subir le plus de dommages pour la semaine qui vient.

En effet, les prévisions de la Chaîne Météo pour la semaine prochaine annoncent une menace pour cette zone. D’ailleurs, le site météorologue a annoncé : « la France restera au carrefour des masses d’air doux sur la Méditerranée et de l’air froid présent sur le nord de l’Europe.«