in

Coupures de courant du 8 et 9 décembre 2022 : réel délestage ou simple test ?

coupures-de-courant-du-8-et-9-decembre-2022-reel-delestage-ou-simple-test

Dans les journaux, à la télé, les Français sont plus qu’avertis du fait de la possibilité des coupures de courant. En effet, la crise est encore loin d’abandonner le pays. Suite à cela, la population française s’inquiète. Et le gouvernement veut inciter incessamment ces dernières à rester dans le calme dans l’attente de l’amélioration de la situation.

Raisons des coupures de courant du 8 et 9 décembre

Face aux diverses annonces ayant rapport avec toute coupure d’électricité, la population ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter. Si une coupure se présente, elle pense automatiquement que c’est un réel délestage. Cependant, on tient à justifier que les coupures de courant du 8 décembre ont pour cause la faille avec un transformateur d’Enedis. Et plusieurs personnes ont été victimes.

Pour le cas de la coupure du 9 décembre, ce n’était pas aussi un délestage. En effet, le gouvernement et les grands distributeurs d’énergie ont déjà alerté la population bien avant les faits. Ceci étant dit, la coupure d’hier est dans le cadre du test assisté à l’ordinateur pour le maintien de la situation. Précisément, ce test a pour but de maintenir l’approvisionnement dans des conditions favorables.

Comment savoir si on se trouve dans la zone de la coupure ?

On connaît que l’électricité est indispensable pour chaque foyer. De ce fait, il y a une solution pour connaître en avance si on sera touché par les coupures de courant ou non. En effet, il s’agit de l’utilisation et l’inscription sur le site Ecowatt.

Ainsi, vous aurez l’avantage de connaître au préalable les possibilités de coupure chez vous. Tout cela, grâce à ce site. De plus, un texto vous sera envoyé pour vous informer d’un délestage local. Ainsi, étant informés, les Français peuvent se préparer face à la situation.

De réelles coupures pour l’année 2023

Les Français peuvent donc s’assurer que les dernières coupures n’étaient pas du délestage. De plus, Jean-Paul Roubin, directeur de RTE, a justifié cela. En effet, jusqu’ici, toute alerte relative aux coupures n’est qu’une supposition.

Une bonne nouvelle, la carte indique actuellement un pictogramme vert. Cela indique que la situation est plus ou moins maintenue. Aussi, on observe une baisse de consommation d’électricité d’environ 6 à 8,3%.

Cependant, nous ne devons pas nous réjouir avant la fin de la crise. En effet, on a annoncé que la température de la semaine prochaine sera encore plus froide. Ainsi, on s’attend déjà à une augmentation de la consommation d’électricité avec l’utilisation du chauffage. On attend donc la suite.