Compteur Linky : Enedis s’explique à propos de l’indemnisation de 130 €

compteur-linky-enedis-sexplique-a-propos-de-lindemnisation-de-130-e
publicité

Les utilisateurs du compteur Linky sont angoissés. Pour raison, au cours des dernières semaines, des rumeurs inquiétantes ont circulé à propos de l’appareil. Principalement pour l’indemnisation de 130 € à ceux qui ont accepté de l’installer. Mais qu’est-ce qui se passe vraiment ?

Est-ce une rumeur ou la vérité ?

Présents dans 90% des foyers, les compteurs Linky font aujourd’hui l’actualité. En effet, les utilisateurs auraient été contraints de payer pour des installations censées être gratuites. Bien sûr, beaucoup ne sont pas d’accord. Car en 2011, le gouvernement a garanti la gratuité de l’installation de ces compteurs.

publicité

À vrai dire, des rumeurs circulent sur le montant que les utilisateurs devront verser. Le coût sera de 5,7 milliards d’euros. Le cumul global de cette somme est ensuite réparti entre tous les utilisateurs du compteur Linky.

Alors, ceux qui possèdent l’appareil devront débourser au total 130 €, d’après la rumeur. Face à cela, Enedis a rompu son silence pour tout démentir. Selon l’entreprise, tout est faux.

publicité

Compteur Linky : Enedis fait le point

L’entreprise n’a pas l’intention de facturer aux utilisateurs l’installation des compteurs. Car elle est gratuite. C’est une nouvelle rassurante, mais malheureusement pas suffisante pour dissiper les doutes de certains. Malgré les propos d’Enedis, beaucoup pensent encore qu’ils devront effectuer un remboursement. Selon eux, ce dernier devrait intervenir dès l’année prochaine.

De plus, sur les réseaux sociaux, on constate que les questions continuent de hanter les esprits. Certains ont lancé une pétition pour contester d’éventuels remboursements. Une protestation signée par plus de 50 000 utilisateurs du compteur Linky et sans doute soutenue par Adrien Quatennens. Ce dernier était en fait assez critique vis-à-vis des anciens compteurs Linky. En 2021, il a déclaré que l’appareil serait moins efficace que les compteurs d’ancienne génération.

publicité

Lors de l’entretien, le député a défendu EDF au mieux de ses capacités. La raison pour laquelle l’entreprise est arrivée si loin est qu’elle a été forcée. En particulier, à mettre ses produits à la disposition des concurrents.

La situation financière difficile d’EDF est le fruit pourri de son ouverture à la concurrence. Des plans de migration et de protection de l’environnement doivent être élaborés. « Nous sommes dos au mur. Les éoliennes, il faut en mettre un maximum en pleine mer », a-t-il conclu.

Des pénalités sur les anciens compteurs Linky

Une nouvelle assez étrange vient d’être officialisée. Ceux qui ont encore des compteurs d’ancienne génération installés chez eux devront payer une amende. Cette sanction est de 8,30 € par 2 mois et s’appliquera dès 2023, selon l’annonce du gouvernement.

Cette action a été décidée par la CRE, il y a plusieurs mois. En effet, elle souhaite inciter les personnes qui n’utilisent pas encore le compteur Linky à installer le boîtier vert chez elles.

publicité