in ,

Comment traiter et prévenir la maladie des rosiers taches noires ?

Comment traiter et prévenir la maladie des rosiers taches noires ?
© Shutterstock

Comment traiter et prévenir la maladie des rosiers taches noires ? On vous décrypte tout dans les lignes qui suivent…

Comment traiter et prévenir la maladie des rosiers taches noires ? Cette maladie leur donne non seulement l’air disgracieux et souffrant, mais elle peut tout aussi bien sérieusement, affaiblir le rosier. Ces taches noires se développent, notamment par temps frais et humide. La chaleur estivale extrême limite la maladie.

Comment éviter l’apparition de ces taches noires sur les rosiers ?

Les plantes infectées produisent en effet moins de bourgeons floraux et sans feuilles, elles deviennent vite stressées et sujettes à davantage de problèmes.

Bien qu’il n’y ait pas de remède direct contre les feuilles infectées, les taches noires peuvent être évitées. Ce sont les pluies printanières qui favorisent la survenue des maladies fongiques.

Les spores doivent être continuellement mouillées durant 7 heures avant que l’infection ne se produise. Elles développent des fructifications dans les lésions noires. Celles-ci produisent des spores qui finissent par éclabousser les nouveaux tissus et propagent la maladie.

Pour éviter toute maladie, les roses préfèrent un emplacement ensoleillé avec un sol bien drainé et un arrosage hebdomadaire régulier. L’endroit ensoleillé séchera les feuilles humides.

Assurez également une bonne circulation de l’air autour et à travers vos rosiers. Aussi, ne faites pas pousser d’autres plantes à proximité pour que l’air passe librement sans obstacle. Ceci afin d’empêcher la propagation des taches noires.

Évitez de mouiller les feuilles pendant l’arrosage. Bien préparer votre rosier durant l’hiver. Retirez toutes les feuilles infectées. Faites un nettoyage en profondeur chaque automne. Enlevez et jetez toutes les feuilles restantes après avoir taillé votre rose dormante à la fin de l’hiver ou en début du printemps.

Taillez toutes les tiges qui montrent des signes d’infection. Taillez 6 à 8 pouces sous l’infection et ne taillez que par temps sec. Désinfectez vos sécateurs avec de l’eau de Javel à 10 % ou de l’alcool entre les coupes.

Jetez les feuilles et les tiges infectées – ne les compostez surtout pas, car les spores peuvent réinfecter les plantes. Nettoyer les feuilles mortes et éliminez-les correctement.

Mettez une épaisse couche de paillis autour des plantes pour empêcher le sol d’éclabousser la plante. Assurez-vous que le paillis ne contient pas de bois pourri.

Les taches noires : ces produits pour limiter au mieux la maladie des rosiers

Traiter vos rosiers avec un spray de bicarbonate de soude. Aussi, dissolvez 1 cuillérée à café de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau tiède. Ajoutez ensuite 1 cuillérée à café de savon liquide. Pulvérisez les feuilles avec soin. Ce mélange agit à titre préventif.

La bouillie bordelaise est un fongicide renfermant du sulfate de cuivre et de la chaux hydratée. Elle repousse certains insectes nuisibles, mais peut aussi brûler les feuilles des plantes. Elle est habituellement utilisée à titre préventif au printemps avant que les plantes ne se défolient.

Vous pouvez également recourir à de l’huile de neem ou du soufre.