in

Comme la prime de Noël, voici d’autres revenus à ne pas déclarer aux impôts !

comme-la-prime-de-noel-voici-dautres-revenus-a-ne-pas-declarer-aux-impots

Pour le 15 décembre qui vient, les familles les plus modestes auront une prime de Noël de la part du gouvernement. Cette aide gouvernementale ne sera pas mentionnée aux déclarations d’impôt. Et bien évidemment, ces personnes modestes n’auront pas à payer l’impôt. Cependant, pour les familles de la classe moyenne, le paiement des impôts commence à devenir plutôt pénible. Ainsi, voici quelques conseils et informations le concernant.

Prime de Noël exemptée d’impôt

À la base, la prime de Noël est versée à ceux qui sont totalement démunis. À ceux qui n’ont pas les moyens. Et à ceux qui vivent dans des conditions de vie assez alarmantes. Ainsi, cette prime n’est pas à déclarer aux impôts. Aussi, ces personnes ne payent pas d’impôt.

Pour rappel, les organismes CAF et Pôle Emploi se tiennent responsable du versement de cette prime de fin d’année. Ainsi, ceux qui perçoivent l’ASS, le RSA et l’AER bénéficieront de cette aide.

On note que comme la prime de Noël, plusieurs aides ne sont pas aussi à déclarer. À savoir le RSA, les prestations familiales, l’APL, l’ALS, la prime d’activité ainsi que l’AAH.

Revenus à ne pas déclarer aux impôts

De ce jour, les foyers qui payent l’impôt commencent à se trouver en difficulté. En effet, le montant de l’impôt à payer se lie avec plusieurs faits. Si nos revenus déclarés augmentent, les impôts augmentent aussi. Face à cela, on note ici que tous les revenus du foyer ne sont pas obligatoirement à déclarer. Pour cela, voici quelques exemples de revenus à ne pas déclarer :

  • Prime de Macron : adressée aux salariés pour 710 euros environ
  • Indemnités de stage. Pour un stage au-delà de deux mois, le stagiaire devrait recevoir au minimum 3,75 euros par heure
  • Les revenus des étudiants qui travaillent, recevant annuellement moins de 4 690 euros
  • Indemnités avec le volontariat international
  • Les revenus à moins de 18 254,64 euros pour les salariés
  • Indemnité de licenciement
  • Toute source d’argent hors des activités professionnelles, ne dépassant pas annuellement 3 000 euros.

Dans tous les cas, on vous conseille de consulter le site Service Public pour faire une simulation de votre cas.