in

Code de la route : cette erreur peut vous valoir 135 euros d’amende !

code-de-la-route-cette-erreur-peut-vous-valoir-135-euros-damende

Quand vous conduisez votre voiture au quotidien, vous pourrez récolter une amende de 135 euros si vous ne faites pas attention au code de la route. D’ailleurs, il y a une erreur que chacun de nous pourrait commettre. De quoi s’agit-il ?

Code de la route : il faut arrêter de laisser tourner le moteur !

Chaque jour, nous voyons des automobilistes assis dans leur voiture en attente avec le moteur de la voiture en marche. Cela pour diverses raisons. Cependant, quelle qu’en soit la cause, il reste des problèmes tels que le bruit des moteurs qui agace les passants et les voisins, et les émissions de CO2 qui polluent l’environnement.

Tout est parti d’une certaine théorie qui préconisait de laisser le moteur au ralenti pour refroidir le turbocompresseur. Ce qui favoriserait la circulation de l’huile dans le moteur. Toutefois, il y a toujours un moment (avant de garer la voiture jusqu’à l’arrêt) où tous les conducteurs sont obligés de rouler à basse vitesse. Cela permet à l’huile moteur de refroidir et de ne pas endommager suffisamment le turbocompresseur.

De plus, pour les conducteurs qui ont l’habitude de laisser tourner le moteur à l’arrêt, sachez que le moteur consomme une quantité importante de carburant. Soit 0,8 litre en moyenne.

Que dit la loi concernant les automobilistes refusant de couper le moteur de leur voiture à l’arrêt ?

Selon la loi française, c’est formellement interdit aux conducteurs de laisser tourner le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt. En fait, au cas où vous ne le sauriez pas, l’interdiction est en place depuis 59 ans.

L’article 2 du décret du 12 novembre 1963 relatif aux gaz d’échappement des véhicules automobiles interdit de laisser tourner le moteur d’un véhicule en stationnement. Ainsi, les contrevenants se verront infliger une amende forfaitaire de 135 €.

Cette loi concernant l’arrêt du moteur est-elle juste ?

La pollution de l’air a un impact sur la santé publique. En effet, les gaz d’échappement contiennent des polluants comme le monoxyde de carbone, le dioxyde d’azote, les hydrocarbures et d’autres particules. Même si les véhicules à l’arrêt contribuent légèrement à la pollution atmosphérique globale, ils peuvent toutefois être nocifs pour les personnes souffrant d’asthme et d’autres problèmes respiratoires.

Couper le moteur d’un véhicule à l’arrêt permet de lutter contre le réchauffement climatique tout en limitant la production de gaz à effet de serre.