Classement des meilleures huiles pour faire diminuer efficacement votre cholestérol

Classement des meilleures huiles pour faire diminuer efficacement votre cholestérol
© BY-SA 4.0 / Abidjantv

Voici le classement des meilleures huiles pour faire diminuer efficacement votre cholestérol. On fait le point pour vous !

Qui n’a jamais craint d’avoir un taux de cholestérol trop important dans le sang ? Particulièrement lorsqu’il s’agit du mauvais cholestérol ? L’alimentation influence votre état de santé. Le saviez-vous que porter une attention particulière aux huiles que nous utilisons contribue à éviter l’hypercholestérolémie ? Comment alors bien choisir ses huiles alimentaires ? Commencez par découvrir le classement des meilleures huiles pour faire diminuer efficacement votre cholestérol.

Quelles huiles favoriser pour maintenir votre taux de cholestérol dans la fourchette normale ?

Les huiles végétales ne se ressemblent pas toutes et n’apportent pas non plus, les mêmes nutriments et graisses alimentaires. Intéressons-nous au livre de Nathalie Breuleux-Jacquesson et Michel Montignac, Le régime anti-cholestérol – Maîtriser naturellement son cholestérol, c’est possible !

Le saviez-vous que vous pouvez dissocier les bonnes des mauvaises graisses selon les acides gras qu’ils contiennent ? Favoriser les acides gras polyinsaturés, non produits par l’organisme pourtant indispensable à son bon fonctionnement.

On parle surtout des acides gras oméga-6 et oméga-3. Les premières citées abondent dans l’huile de maïs, de tournesol et de pépins de raisin alors que les seconds se trouvent dans l’huile de soja, colza, de noix et de lin.

L’acide oléique monoinsaturé, le plus recommandé d’entre tous, est contenu dans l’huile d’olive, de colza, d’arachide ou d’avocat. Les huiles précédemment citées sont bonnes pour votre cholestérol.

Contrairement aux huiles végétales à l’instar de l’huile de coco, de palme ou encore de coprah. Elles renferment beaucoup trop d’acides gras saturés. Évitez autant que possible de les inclure dans votre alimentation.

Le taux de gras saturés dans l’huile de noix de coco est de 85% contre 10% dans l’huile de colza.

Voici la composition en acides gras des huiles végétales.

Colza : 10% d’acides gras saturés, 60% d’acides gras monoinsaturés, 30% d’acides gras polyinsaturés.

Maïs : 15% d’acides gras saturés, 25% d’acides gras monoinsaturés, 60% d’acides gras polyinsaturés.

Tournesol : 15% d’acides gras saturés, 20% d’acides gras monoinsaturés, 65% d’acides gras polyinsaturés.

Arachide : 20% d’acides gras saturés, 45% d’acides gras monoinsaturés, 35% d’acides gras polyinsaturés.

Soja : 20% d’acides gras saturés, 25% d’acides gras monoinsaturés, 55% d’acides gras polyinsaturés.

Olive : 20% d’acides gras saturés, 70% d’acides gras monoinsaturés, 10% d’acides gras polyinsaturés.

Pour infos, privilégiez la cuisson avec de l’huile de tournesol, d’arachide ou de pépins de raisin car elles ont un « point de fumée » plus haut et sont par conséquent, moins sensibles à l’oxydation par rapport aux autres huiles.

Le taux de cholestérol LDL doit être inférieur à 1,6 gramme par litre de sang et celui du cholestérol HDL doit être au-dessus de 0,35 gramme par litre de sang. En gros, le cholestérol doit rester en dessous de 2 g/l.