in , ,

Cholestérol élevé : voici les pièges à éviter lorsqu’on mange au restaurant

Cholestérol élevé : voici les pièges à éviter lorsquon mange au restaurant
© Aix-en-Provence

Si vous êtes de ceux ou celles qui présentent un taux de cholestérol élevé : voici les pièges à éviter lorsqu’on mange au restaurant !

Si vous avez une hypercholestérolémie, vous n’êtes pas pour autant condamné à renoncer aux sorties restos. Si vous avez un taux de cholestérol élevé : voici les pièges à éviter lorsqu’on mange au restaurant.

Quel régime privilégier si on a un cholestérol élevé ?

Commencer par lire attentivement le menu et détecter les ingrédients suspects. Préférez un régime alimentaire appauvri en viandes.

Pour ce faire, éviter les viandes transformées ainsi que les graisses saturées des charcuteries, pour faire baisser le risque de maladies cardiovasculaires chez les adultes. Il n’y a pas lieu de l’éliminer complètement de votre ration.

Viser tout simplement un total de 700 grammes de volaille maigre, de viande maigre, d’œufs ainsi que de poisson par semaine.

« La plus grande influence sur le taux de cholestérol sanguin est le mélange de graisses et de glucides dans votre alimentation, et non la quantité de cholestérol que vous consommez dans les aliments ».

Ces plats à éviter/ à prioriser au restaurant.

Pas mal d’aliments riches en cholestérol (viandes grasses, produits laitiers riches en matières grasses, produits de boulangerie riches en graisses saturées ou en graisses trans) augmentent la cholestérolémie.

Au restaurant, éviter à tout prix les aliments riches en graisses saturées. Les plats comme les pizzas, les hamburgers, les sandwichs, ont tendance à contenir beaucoup de graisses saturées.

Cette liste comprend la plupart du temps, des fromages, de la crème, du beurre,de l’huile de coco ainsi que de l’huile de palme, des gâteaux, des biscuits et des snacks.

Les crevettes sont certes, riches en cholestérol mais pauvres en graisses saturées. Pour ce faire, vous pouvez en manger occasionnellement, soit à raison de deux fois par mois.

Les plats riches en légumes, céréales complètes, produits laitiers allégés ou sans graisse, les poissons gras ainsi que les morceaux maigres de viande et de volaille sont quant à eux, de très bons choix, généralement pauvres en graisses saturées.

Pour la cuisine chinoise, optez pour les plats, cuits à la vapeur plutôt que les fritures. Privilégier les rouleaux de printemps cuits à la vapeur. Si vous devez prendre du riz sauté, souvent riche en graisses, demandez à ce qu’il soit préparé avec le moins d’huile possible.

Les fruits de mer cuits à la vapeur comme plat principal. Les entrées de fruits de mer bouillis ou grillés sont de bons choix pour limiter les graisses saturées ajoutées.

Commander du poulet sans peau comme source de protéine. Résister aux nouilles croustillantes.

Généralement riches en légumes, les fajitas sont à privilégier dans les restaurants mexicains. Penser à ajouter des haricots noirs, riches en fibres solubles pour aussi, réduire le taux de cholestérol.

Préférer les tortillas de maïs aux tortillas de farine blanche. Le poisson et le poulet grillés sont deux très bonnes options riches en protéines et à faible teneur en matières grasses.

Lorsque vous mangez indien, choisissez les pois chiches. Prioriser des plats contenant beaucoup de légumes et de tofu. Evitez le ghee. Un poulet tandoori et une entrée grillée sont recommandés.

Si vous êtes adeptes de la cuisine italienne, commandez des grillades et évitez les saucisses.

Opter pour des pâtes nature avec une sauce tomate. Les plats à base de haricots et de légumineuses contribuent à faire baisser le taux de cholestérol.