in , ,

Cholestérol : d’où vient-il ? Ce symptôme à surveiller de près

Cholestérol : d’où vient-il ? Ce symptôme à surveiller de près
© Adobe stock / Pressesanté

Cholestérol : d’où vient-il ? La rédaction d’Il est encore temps vous fait le point sur ce symptôme qu’il faut surveiller de près.

L’hypercholestérolémie est devenue actuellement un vrai problème de santé publique. Lorsque son taux augmente plus que la normale, le mauvais cholestérol encrasse les artères et augmente ainsi les risques de développer un infarctus et aussi de l’AVC. Cholestérol : d’où vient-il vraiment ? Ce symptôme qu’il faut surveiller de très près.

Qu’est-ce qui se passe dans le corps en cas d’excès de cholestérol ?

« Lorsque le cholestérol circule en excès dans le sang, c’est-à-dire en quantité supérieure au besoin de nos cellules, les LDL (lipoprotéines de petite densité) le déposent directement dans les artères ».

« C’est également le cas à la suite d’une altération des LDL, qui ne seront alors plus reconnues par les récepteurs des cellules ».

« Cette altération, explique Jean-Michel Cohen peut être liée au tabac, ou à un taux de sucre trop élevé. C’est pour cette raison que le cholestérol-LDL est communément appelé ‘‘mauvais cholestérol » « .

En excès, le cholestérol se dépose sur les parois des artères du cœur, particulièrement les artères coronaires, à l’origine de la formation des plaques graisseuses qui vont s’épaissir au fil des ans. C’est ce qu’on appelle athérosclérose.

Les plaques réduisent ainsi le calibre des artères, rendent le passage du sang difficile et favorisent la formation de caillots (thrombose). Quand le sang ne peut plus passer, les cellules privées d’oxygène finissent par mourir.

Un excès de cholestérol peut-être lié à des facteurs génétiques et héréditaires, à des facteurs alimentaires mais aussi à certaines maladies( rénales, diabète ou encore thyroïdiennes).

C’est notamment ce dernier cité qui nous intéresse le plus : le dysfonctionnement de la glande thyroïde. L’hypothyroïdie provoque l’accumulation du mauvais cholestérol tandis que l’hyperthyroïdie, le contraire soit un taux de cholestérol anormalement et dangereusement bas.

Ces symptômes qui doivent alarmer…

Voici les symptômes qui doivent alarmer selon Presse santé.

Hypothyroïdie :

  • prise de poids
  • rythme cardiaque lent
  • sensibilité accrue au froid
  • constipation
  • douleurs et faiblesses musculaires
  • peau sèche
  • problèmes de concentration.

Hyperthyroïdie :

  • perte de poids
  • rythme cardiaque rapide
  • nervosité
  • troubles du sommeil
  • augmentation de l’appétit
  • sensibilité accrue à la chaleur
  • tremblements
  • selles plus fréquentes