in

Chèque énergie : quelle démarche pour l’obtenir ?

Chèque énergie : quelle démarche pour lobtenir ?
© LP

Chèque énergie : quelle démarche pour l’obtenir ? La rédaction d’Il est encore temps vous fait le point à travers cet article.

Sa distribution a commencé depuis ce mercredi 30 mars 2022, et elle s’étalera jusqu’au 29 avril de la même année. Comment faire pour bénéficier de ce coup de pouce étatique. Chèque énergie : quelle démarche pour l’obtenir ?

A qui est destiné le chèque énergie ?

5,8 millions de ménages sont éligibles à cette aide exceptionnelle proposée par l’Etat. Le chèque énergie est destiné à favoriser la rénovation du logement ou le paiement des factures d’électricité des foyers les plus précaires.

Son versement a débuté à partir de ce mercredi 30 mars et jusqu’au vendredi 29 avril. La date de réception de la somme promise par le gouvernement dépend de la région où vivent les bénéficiaires.

Le ministère de la Transition écologique précise que « selon les aléas, notamment d’acheminement », ils pourraient arriver la semaine suivante. Il faut compter entre deux et quatre jours pour recevoir le courrier après son envoi.

Avec l’inflation galopante, ce coup de pouce du gouvernement tombe à pic. Qui seront les bénéficiaires de cette nouvelle aide destinée à compenser la hausse des prix ?

Le chèque est d’un montant fixé entre 48 à 277 €

Le chèque énergie servira à payer leurs factures de gaz, d’électricité ou des travaux de rénovation énergétique.

S’échelonnant entre 48 € et 277 €, il est octroyé aux foyers selon leur RFR annuel. Il ne doit pas excéder 10 800 € pour une personne seule, par exemple (l’éligibilité est à vérifier sur chequeenergie.gouv.fr).

Ce second chèque avait été modulé à hauteur de 100 € pour tous les bénéficiaires pour « protéger le pouvoir d’achat des plus modestes », comme indiqué par le Premier ministre Jean Castex.

Pour bénéficier du chèque énergie, aucune formalité n’est à faire. Le chèque explique le gouvernement, sera envoyé automatiquement aux ménages éligibles quel que soit le type de chauffage qu’ils utilisent.

« Il peut ensuite être utilisé pour payer les dépenses auprès du fournisseur d’énergie, du gestionnaire de logement, Ehpad ou résidence ou encore de l’entreprise qui réalise les rénovations énergétiques de votre logement ».

Sa validité est prévue jusqu’au 31 mars de l’année suivant son émission. Elle est inscrite sur le chèque en question.