in ,

Chèque énergie exceptionnel : un nouveau décret annoncé !

cheque-energie-exceptionnel-un-nouveau-decret-annonce

Dimanche dernier, l’État a annoncé un décret concernant le chèque énergie exceptionnel. Un décret qui fournit les modalités de réception et d’accès à cette subvention. Voici le plafond à considérer lors de l’attribution de ce chèque !

Chèque énergie exceptionnel : date limite pour l’utilisation !

Le chèque énergie exceptionnel sera attribué aux bénéficiaires dès la fin décembre et sera payé en 8 semaines. Dimanche 11 décembre dernier, le gouvernement a partagé un arrêté visant à fixer les critères d’éligibilité pour ce chèque. Comme l’ont rapporté nos confrères de Capital, le décret en question élargit le cercle des bénéficiaires du chèque à 12 millions de foyers dans toute la France.

En revanche, on ne peut pas utiliser indéfiniment le chèque énergie exceptionnel. Effectivement, les fournisseurs d’énergie n’accepteront le chèque exceptionnel comme moyen de paiement que jusqu’au 31 mars 2024. Par ailleurs, la date limite de remboursement est fixée le 31 mai 2024. Toutefois, l’adoption d’un tel dispositif n’est pas du tout révolutionnaire. En effet, depuis 2018, des chèques énergie annuels ont été remis à 6 millions de foyers français.

D’autres aides gouvernementales pour affronter la hausse des prix !

Le montant versé aux allocataires est compris entre 100 et 200 €, selon le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation. Au cas où ce revenu est en dessous de 10 800 €, le foyer percevra un chèque le plus élevé. Par contre, si le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation d’un ménage dépasse 10 800 € et descend en dessous de 17 400 €, le chèque ne sera que de 100 €.

Compte tenu de la hausse des prix de l’énergie, l’État a aussi mis en place un bouclier tarifaire pour limiter les hausses de prix pour les consommateurs. En outre, il existe des chèques énergie adressés spécialement aux foyers chauffés au bois ou au fioul.