in

Charlène de Monaco, sa fausse couche, l’origine de ses ennuis

Charlène de Monaco sa fausse couche lorigine de ses ennuis
© Getty Images

Charlène de Monaco, sa fausse couche, l’origine de ses ennuis enfin révélée. Il est encore temps vous fait le point à travers cet article.

Ces derniers mois n’ont pas été de tout repos pour l’épouse du prince Albert. Pas étonnant à ce qu’elle doit aujourd’hui composer avec un épuisement à la fois physique et moral. Charlène de Monaco, sa fausse couche serait à l’origine de tous ses ennuis. La rédaction d’Il est encore temps vous raconte tout dans ses prochaines lignes.

Le prince Albert de Monaco fait des révélations sur l’état de santé de sa femme Charlène.

Rappelons que cet épisode aurait eu lieu l’année dernière, une triste rumeur qui a été colportée par un magazine people.

Lors d’une interview qui a eu lieu en novembre dernier, le souverain monégasque avait fait des révélations sur l’état réel de la princesse Charlène de Monaco.

« Charlène était vraiment épuisée. Un épuisement général, physique et moral. Si bien que nous avons décidé ensemble, et avec nos proches, que la meilleure chose serait qu’elle puisse se reposer calmement, hors de Monaco », déclarait-il auprès du magazine Paris Match.

Il n’a pas pour autant précisé l’endroit où elle est soignée. Selon les informations qui circulent, ce lieu secret se trouverait en Suisse. Sa convalescence comme annoncé il y a peu, pourrait bien durer des mois.

«Savez-vous qui était sa cavalière. Pas Charlène, mais moi. Nous avons passé toute la journée ensemble »

Selon «Freizeitwoche », la raison à l’origine de sa vulnérabilité serait liée à un drame survenu au cours de sa vie. Il s’agirait de la fausse couche qu’elle aurait vécu l’an dernier.

Le magazine en question se base sur les propos tenus par Lady Christa Mayrhofer-Dukor, une cousine impudique de la princesse Grace Kelly, la mère d’Albert. Information qu’elle aurait tenue du prince en personne lors d’une visite en Autriche.

«Savez-vous qui était sa cavalière. Pas Charlène, mais moi. Nous avons passé toute la journée ensemble », affirmait-elle laissant entendre que la maman de Jacques et Gabriella était encore en train de se remettre de cet épisode très sombre. Cette fausse couche n’a jamais été commentée par le Palais.