in

Charlène de Monaco : cette grosse bombe lâchée sur les conditions de son retour au Rocher !

Charlène de Monaco : cette grosse bombe lâchée sur les conditions de son retour au Rocher
© Getty Images

Depuis que la première dame est rentrée, elle ne parle quasiment jamais de sa vie aux médias. Mais au moment où elle s’y attendait le moins, un scoop a éclaté. Charlène de Monaco : cette grosse bombe lâchée sur les conditions de son retour au Rocher. Il est encore temps fait le point.

Malgré sa totale discrétion ces derniers mois, la princesse occupe tous les gros titres des journaux et magazines people. Charlène de Monaco : cette grosse bombe lâchée sur les conditions de son retour au Rocher. Tous les détails à découvrir dans les prochaines lignes.

« Laissez-moi être clair… »

La longue convalescence de Charlène de Monaco a enfin pris fin. La première dame a déjà effectué sa toute première réapparition publique au bout de plusieurs mois d’absences.

Au courant du printemps de l’année 2021, la belle-sœur de Caroline et Stéphanie de Monaco a quitté le palais pour se rendre en Afrique du Sud. Un voyage qui entre en compte avec ses engagements personnels à protéger la faune et la flore des terres de ses ancêtres.

Si la durée de son séjour ne devait pas, en effet, dépasser 10 jours, elle a mis sept longs mois avant de rentrer à Monaco. Frappée par une très grave infection à l’ORL, l’ex-nageuse olympique a subi de nombreuses grosses interventions chirurgicales.

Après seulement quelques jours de son arrivée en principauté, Charlène de Monaco a dû repartir pour Zurich, Suisse. Elle devrait poursuivre dans une clinique privée sa convalescence.

Victime d’une terrible rumeur, son compagnon, le prince Albert II de Monaco, a poussé un gros coup de gueule.

« Laissez-moi être clair : il ne s’agit pas de la Covid, a commencé le papa de Jacques et Gabriella dans les colonnes de l’hebdomadaire People. Ce n’est pas non plus lié à un cancer, a-t-il poursuivi fermement.

Ce n’est pas tout. Ça ne concerne pas non plus un problème relationnel, a-t-il ajouté.  Et tant qu’on y est, glissait-il, je le dis aussi : ça n’a rien à voir avec de la chirurgie esthétique« .

Ce retour conditionnel de Charlène de Monaco

De retour à la fin sur le devant de la scène publique, depuis le samedi 30 avril 2022, durant la fameuse course automobile de Monaco, E-Prix. Et Selon le tout dernier numéro de Voici, sorti en kiosque depuis le 6 mai 2022, la princesse lui aurait imposé de lui verser « 12 millions d’euros par an« . À suivre…